Procès d’El Chapo : un témoin affirme que les fils du narcotrafiquant ont tué le journaliste mexicain Javier Valdez

Les fils d’El Chapo ont tué le journaliste mexicain Javier Valdez, un spécialiste des affaires de drogue en mai 2017 au Mexique, a affirmé mercredi un ancien collaborateur d’El Chapo lors du procès de ce dernier à New York.

Nouveau rebondissement au procès du narcotrafiquant mexicain Joaquin Guzmanalias El Chapo à New York. Selon un ancien collaborateur du baron de la drogue, les fils d’El Chapo ont assassiné le journaliste mexicain Javier Valdez, un spécialiste des affaires de drogue, en mai 2017 au Mexique.

“Il a désobéi aux ordres menaçants des fils”. Javier Valdez, qui était pigiste pour l’AFP, “a désobéi aux ordres menaçants des fils” d’El Chapo et “c’est pour cela qu’ils l’ont tué”, a indiqué à la barre Damaso Lopez Nunez, ancien sous-directeur de prison passé ensuite au service d’El Chapo et surnommé “El Licenciado” ou “Lic” (le diplômé). Le journaliste, âgé alors de 50 ans, a “désobéi” en publiant précisément une interview avec “Lic” dans son hebdomadaire Riodoce, a affirmé ce dernier.

– États-Unis : un homme fait au moins cinq morts en ouvrant le feu dans une banque en Floride

Mercredi, au moins cinq personnes ont été tuées dans une banque du centre de la Floride, aux États-Unis, par un homme âgé de 21 ans, selon la police locale. 

Un homme a abattu au moins cinq personnes mercredi dans une banque de Sebring, dans le centre de la Floride, a annoncé la police locale de cet État du sud-est des États-Unis. “Nous avons au moins cinq victimes”, a dit lors d’un point-presse Karl Hoglund, chef de la police de cette ville connue pour accueillir une course automobile d’endurance.

L’auteur des coups de feu arrêté. L’auteur des coups de feu, identifié comme Zephen Xaver, a été arrêté. Il s’est rendu après des négociations avec les unités d’intervention. Âgé de 21 ans, il avait lui-même appelé la police en affirmant avoir ouvert le feu dans l’établissement, selon Karl Hoglund. La police n’a pas évoqué de motivations possibles à son geste.

– Venezuela : le président du Parlement s’autoproclame “président” par interim

Juan Guaido, opposant au président Nicolas Maduro, s’est proclamé président par intérim. Donald Trump l’a aussitôt reconnu officiellement.

Juan Guaido, le président du Parlement vénézuélien contrôlé par l’opposition, s’est autoproclamé mercredi “président” par intérim devant des dizaines de milliers de partisans réunis à Caracas pour protester contre le président Nicolas Maduro.

“Je jure d’assumer formellement les compétences de l’exécutif national comme président en exercice du Venezuela pour parvenir (…) à un gouvernement de transition et obtenir des élections libres”, a lancé Juan Guaido depuis une tribune.

Trump le reconnaît, tout comme le Brésil et le Canada. Le président américainDonald Trump a immédiatement annoncé qu’il reconnaissait le jeune opposant de 35 ans comme président par intérim du pays. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.