Des cyberpirates parviennent à infiltrer les smartphones par le biais de fausses applications bancaires ou de « maliciels », parfois téléchargeables depuis les plateformes officielles. 

Les smartphones sont devenus une cible privilégiée des cyberattaques. Leur piratage a notamment explosé par le biais des fausses applications, téléchargeables parfois depuis des plateformes officielles, et ainsi devenues la menace n°1 pour leur utilisateur.

La menace est d’autant plus grande aujourd’hui qu’un smartphone peut aussi déverrouiller votre voiture ou l’alarme de votre maison… Alors, pour limiter toute tentative d’escroquerie, il est recommandé d’effectuer régulièrement les mises à jour de son téléphone, et d’utiliser des mots de passe différents pour chaque application.

Technologies

WhatsApp limite le partage des messages pour lutter contre les rumeurs

Les utilisateurs de WhatsApp ne peuvent désormais envoyer leurs messages qu’à cinq personnes ou groupes de personnes à la fois, de manière à limiter la propagation de rumeurs, a annoncé l’application. 

L’application de messagerie instantanée de l’entreprise WhatsApp, filiale de Facebook, a annoncé lundi sa décision de limiter le partage de messages dans le cadre de la lutte contre les « fake news ».

Au moins 25 personnes tuées en Inde à cause de rumeurs. En juillet, WhatsApp a mis en place des garde-fous en Inde, notamment la limitation du nombre d’utilisateurs auxquels un message peut être transmis. La société a également publié des publicités dans les journaux pour sensibiliser le public au sujet des fausses informations. La décision a été prise après des sévères critiques du gouvernement indien intervenues après que des foules en colère eurent tué au moins 25 personnes en un an à cause de rumeurs circulant sur WhatsApp, dans un pays qui compte 200 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

WhatsApp a indiqué avoir décidé d’élargir cette mesure à l’ensemble de ses utilisateurs après avoir sondé durant six mois l’opinion des utilisateurs. « À partir d’aujourd’hui, tous les utilisateurs de la dernière version de WhatsApp peuvent partager un message seulement à cinq personnes ou groupes de personnes à la fois », a expliqué la société dans un communiqué. Auparavant un utilisateur pouvait partager un message jusqu’à vingt fois. « Nous allons continuer à écouter l’opinion des utilisateurs et avec le temps nous allons chercher de nouvelles méthodes pour répondre aux contenus viraux », explique le communiqué.

Plus de 1,5 milliard d’utilisateurs. La détection des infox sur cette plateforme est particulièrement ardue : les conversations, personnelles ou en groupe, y sont cryptées et privées, et mettent parfois beaucoup de temps à parvenir aux autorités. Fondé en 2009 et acquis par Facebook en 2014, WhatsApp indiquait début 2018 avoir plus de 1,5 milliard d’utilisateurs qui échangeaient 65 milliards de messages par jour.

Sciences

Des vagues de plus en plus fortes à cause du réchauffement climatique

La puissance des vagues n’a cessé d’augmenter depuis 1948, selon une récente étude américaine publiée dans la revue Nature, qui explique ce phénomène par le réchauffement climatique.

L’énergie globale des vagues a augmenté de 0,4% par an depuis 1948, selon une récente étude de l’Université de Californie à Santa Cruz publiée dans la revue scientifique Nature. Ce phénomène est particulièrement marqué sous les latitudes les plus élevées et les plus basses, c’est à dire dans le Pacifique Nord et l’Océan Austral. 

Une réaction en chaîne. Selon l’étude, cela s’explique par le réchauffement climatique, qui entraîne une augmentation des températures océaniques. Cette hausse « influence la configuration des vents à échelle mondiale, ce qui, à son tour, rend les vagues océaniques plus fortes », précisent les chercheurs dans un communiqué. 

Économie

Les 26 milliardaires les plus riches détiennent autant d’argent que la moitié de l’humanité

Les 26 milliardaires les plus riches de la planète détiennent désormais autant d’argent que la moitié la plus pauvre de l’humanité, selon un rapport d’Oxford publié lundi, en marge du forum économique de Davos. 

La concentration de la richesse s’est encore accentuée en 2018, 26 milliardaires ayant désormais entre leurs mains autant d’argent que la moitié la plus pauvre de l’humanité, a dénoncé lundi l’ONG Oxfam, qui appelle les États à taxer les plus riches.

Des débats sur la taxation des grandes fortunes dans plusieurs pays. Ce rapport est publié à un moment où la taxation des plus grandes fortunes suscite des débats dans plusieurs pays. En France, le mouvement des gilets jaunes a relancé le débat sur la suppression de l’ISF par Emmanuel Macron. Aux États-Unis, la députée démocrate Alexandria Ocasio-Cortez, fraîchement élue, a proposé de taxer à 70% les plus riches, obtenant le soutien du Prix Nobel d’Économie Paul Krugman.

Voiture électrique : Tesla supprime 7% de ses effectifs

Le constructeur automobile Tesla a annoncé vendredi son intention de supprimer 7% de ses effectifs. Cette mesure d’économie vise à commercialiser plus rapidement un nouveau modèle, censé élargir la clientèle du groupe. 

Le constructeur automobile américain Tesla, spécialiste des voitures électriques, a annoncé vendredi son intention de supprimer environ 7% de ses effectifs, expliquant vouloir commercialiser plus rapidement un nouveau modèle qui devrait lui permettre d’élargir sa clientèle.

Le nombre d’employés concernés encore flou. Dans une lettre transmise à son personnel et publiée sur son site internet, le fondateur et patron de Tesla, Elon Musk, explique, sans fournir de précision sur le nombre d’employés concernés, que ces suppressions sont nécessaires si le constructeur veut respecter le calendrier de production de sa Model 3.

RDC

RDC: les juges confirment, Tshisekedi a gagné la présidentielle

En RDC, la Cour constitutionnelle a statué, ce samedi soir, lors d’une audience nocturne sur les résultats définitifs de la présidentielle du 30 décembre et a confirmé la victoire de Félix Tshisekedi. La Cour rejette également le recours déposé par Martin Fayulu. Avec plus de 38% des voix, Félix Tshisekedi remporte donc le scrutin, devant l’opposant Martin Fayulu, et le candidat de la majorité Emmanuel Ramazani Shadary. Ces résultats interviennent alors que la pression internationale demeure forte. Une délégation de l’Union africaine est notamment attendue lundi à Kinshasa, alors que plusieurs chefs d’Etat africains avaient demandé jeudi à la Cour constitutionnelle congolaise de suspendre la proclamation des résultats.