Onze ans après la finale qui les avait opposés en 2008, les deux joueurs, aux trajectoires opposées, se retrouvent jeudi au deuxième tour de l’Open d’Australie.

C’était la finale des jeunes espoirs du tennis mondial. Le 27 janvier 2008, à l’Open d’Australie, Novak Djokovic, 20 ans, qui venait déjà d’atteindre la finale à l’US Open, affronte Jo-Wilfried Tsonga, 22 ans, qui vient de dominer Rafael Nadal en demi-finales, à la surprise générale.

À l’issue d’un match serré, le Serbe s’impose en quatre manches (4-6, 6-4, 6-3, 7-6[2]) et remporte le premier titre du Grand Chelem de sa carrière. Près de onze ans plus tard, les deux joueurs vont se retrouver jeudi soir sur la même Rod Laver Arena, toujours en session de nuit, mais cette fois pour un « simple » deuxième tour.

Les onze années écoulées n’ont pas eu forcément la même saveur pour « Djoko », devenu l’une des légendes du tennis mondial aux côtés de Roger Federer et de Rafael Nadal, et pour « Jo », référence du tennis français mais dont la carrière a été perturbée par les blessures.