L’adaptation américaine d'”Intouchables” en tête du box-office malgré les critiques

Malgré des critiques sur une histoire jugée clichée par une partie des spécialistes américains, l’adaptation du film “Intouchables” s’est classée à la tête du box-office nord-américain dès son premier week-end de sortie.

Malmené par la critique et à l’origine d’une polémique sur la représentation du handicap, le film The Upside, adaptation américaine d’Intouchables, s’est tout de même hissé pour sa sortie au sommet du box-office nord-américain, selon les chiffres définitifs publiés lundi par la société spécialisée Exhibitor Relations.

Une histoire jugée clichée… Un peu plus de sept ans après le film phénomène (près de 20 millions d’entrées en France), The Upside, dont la trame est quasiment la même à quelques exceptions près, a fait son entrée en tête du box-office. Avec Bryan Cranston dans le rôle d’un richissime tétraplégique du quartier huppé d’Upper East Side à New York, et Kevin Hart dans celui de son aide-soignant noir américain, venu du Bronx.

Un riche blanc et un pauvre noir qui se lient d’amitié grâce à l’opéra et à un joint ; une histoire jugée clichée par une partie de la critique américaine. Pourtant à la sortie d’un cinéma de Brooklyn, les spectateurs sont emballés. “C’est inspirant, encourageant”, assure l’un d’eux. “C’est une bonne manière de traiter autrement les handicapés”, ajoute une autre.

… mais déjà un succès en salles. Mais le film fait l’objet d’une autre polémique : pourquoi n’a-t-on pas choisi un acteur véritablement handicapé plutôt que Brian Cranston, la star de la série Breaking Bad ? Par ailleurs, la sortie du film a été retardée par l’affaire Weinstein dont l’ancien magnat d’Hollywood était producteur.

Ce qui ne l’a pas empêché de générer 20,3 millions de dollars (soit 17,6 millions d’euros) entre vendredi et dimanche aux États-Unis et au Canada, soit deux fois ce qui était attendu.

Aquaman rétrograde d’une place. Le remake a détrôné Aquaman, qui avait flotté trois semaines de suite en haut du classement. Le super-héros incarné par Jason Momoa (le seigneur dothraki Khal Drogo dans Game of Thrones) a tout de même encore récolté 17,3 millions de dollars (15 millions d’euros) au cours du weekend, ce qui lui permet de franchir la barre du milliard de recettes à travers le monde, une première pour un film de l’univers DC Comics depuis 2012 et le Batman The Dark Knight Rises.

Bella et Spider-Man suivent. Une nouveauté, L’Incroyable aventure de Bella, occupe la troisième marche du podium, avec 11,2 millions de dollars (9,7 millions d’euros). Ce film raconte la formidable épopée d’un chien prêt à parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour retrouver son maître.

Le film d’animation Spider-Man : New Generation, dans lequel un nouvel homme araignée noir et latino, Miles Morales, prend le devant de la scène face à un Peter Parker cantonné à un rôle de mentor, continue à bien marcher. Quatrième, le film récemment distingué aux Golden Globes a ajouté ces trois derniers jours neuf millions de dollars (7,8 millions d’euros) à ses recettes, qui s’élèvent au total à près de 148 millions depuis cinq semaines.

Escape Room est lui tombé de la deuxième à la cinquième place pour sa deuxième semaine d’exploitation, avec 8,9 millions de dollars (32,4 millions au total). Les acteurs Logan Miller et Taylor Russell y incarnent deux des six personnages pris au piège dans un univers terrifiant dont ils doivent s’échapper à l’aide d’indices.

Voici le reste du Top 10 :

6- Le Retour de Mary Poppins (7,6 millions de dollars; 151 millions au total en quatre semaines)
7- Bumblebee (7,2 millions; 108,9 millions en quatre semaines)
8- Une femme d’exception (6 millions; 10,4 en trois semaines)
9- La Mule (5,7 millions; 90,7 en cinq semaines)
10- Vice (3,3 millions; 35,9 en trois semaines)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.