Allemagne : des armes saisies dans un bus de supporters de l’OM

Jeudi, la police allemande a trouvé des couteaux, des fumigènes et des cocktails Molotov à bord d’un car de supporters marseillais se rendant à Francfort pour un match de Ligue Europa.
Ils avaient pris la route pour supporter leur équipe en Allemagne… avec plus ou moins de bonnes intentions. Des cars de supporters marseillais se rendant à Francfort pour assister à un match de Ligue Europa ont été arrêtés jeudi à la frontière avec à bord de l’un d’entre eux des armes, a rapporté RMC Sport.

Cocktails Molotov et cagoules. La police allemande a contrôlé à la frontière avec la France des cars de supporters en provenance de la cité phocéenne. Dans l’un d’entre eux, celui des Ultras, ils ont mis la main sur des cagoules, des couteaux, des fumigènes, des battes de baseball et des cocktails Molotov. Les forces de l’ordre, après cette découverte, ont décidé de fouiller d’autres bus, notamment celui des Winners et celui des MTP.

Verbalisations. Les policiers ont décidé de verbaliser plusieurs dizaines de supporters n’ayant pas de papiers d’identité sur eux. Ils ont aussi présenté à une partie d’entre eux un arrêté leur ordonnant de rebrousser chemin.

200 supporters au lieu de 500. A Francfort, où l’OM jouait jeudi soir contre Francfort, 500 supporters marseillais étaient attendus. Ils n’étaient finalement que 200 dans les tribunes, certains cars ayant pu passer jeudi tôt avant le début des contrôles.

-L’attaquant du PSG Choupo-Moting cambriolé pendant le match contre Liverpool
L’appartement du joueur du PSG a été visité pendant qu’il affrontait les Reds mercredi soir en Ligue des Champions. Au total, le butin s’élève à 600.000 euros de bijoux et de sacs à main.
Le domicile de l’attaquant du PSG Eric Maxim Choupo-Moting a été cambriolé, avec 600.000 euros d’effets volés, pendant qu’il jouait au parc des Princes contre Liverpool mercredi soir, a-t-on appris jeudi de source policière, confirmant une information deCloser.

Un butin de 600.000 euros. L’appartement du joueur camerounais de 29 ans, situé dans l’ouest parisien, a été cambriolé mercredi pendant que son club s’imposait 2 à 1 en Ligue des champions. Au total, le butin s’élève à 600.000 euros de bijoux et sacs à main, a-t-on appris de source policière. La brigade de la répression du banditisme a été saisie, a indiqué cette source.

-Foot – Copa Libertadores : River-Boca se jouera à Madrid au stade Bernabeu
La rencontre, reportée en raison de l’attaque de l’autocar de Boca par des supporters de River, se jouera le 9 décembre prochain à Madrid.
La finale retour de la Copa Libertadores entre les deux grands clubs rivaux de Buenos Aires, River Plate et Boca Juniors, se jouera à Madrid le 9 décembre. Initialement programmée le 24 novembre au stade Monumental de River Plate, la rencontre a été reportée en raison de l’attaque de l’autocar transportant les joueurs de Boca Juniors, quelques heures avant ce match à haute tension.

L’appel déposé par Boca Juniors pour obtenir une victoire sur tapis vert, à la suite des incidents à l’encontre de ses joueurs ce week-end qui avaient forcé à reporter le match, a été rejeté. Le tribunal a également infligé à River Plate “une sanction consistant à jouer à huis clos les deux prochains matchs à domicile de compétitions officielles organisées par la Conmebol. Cette sanction entrera en vigueur en 2019”.

L’autocar de Boca avait été pris pour cible. De nombreuses villes avaient été citées ou s’étaient proposées pour accueillir cette finale 100% argentine de la plus prestigieuse compétition de clubs d’Amérique du sud, notamment Asuncion, Doha, Gênes, Belo Horizonte et Barcelone avec le Camp Nou.

Lundi, le président de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) Alejandro Dominguez avait annoncé que les conditions n’étaient pas réunies pour que la finale retour se joue en Argentine. Les deux équipes ont fait match nul 2-2 lors du match aller de cette finale, disputé sans incident le 11 novembre à la Bombonera, le stade de Boca Juniors

Boca Juniors va faire appel. Boca Juniors a rejeté jeudi soir la décision du tribunal de discipline de la Conmebol de délocaliser en Espagne le match retour de la finale de la Copa Libertadores. Le club a annoncé qu’il allait faire appel. Dans un communiqué, le club de Boca Juniors indique en effet qu’il “ne partage pas les arguments” des juges et qu’il va porter l’affaire devant la chambre d’appel de la Conmebol, et éventuellement devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Ligue des champions : le PSG sera qualifié pour les huitièmes de finale si…
Vainqueur de Liverpool mercredi soir (2-1), le PSG a fait un pas presque décisif pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Explications.
En l’emportant mercredi soir face à Liverpool (2-1), le PSG a fait un peu plus que la moitié du chemin qui doit le mener en huitièmes de finale de la Ligue des champions pour la septième année consécutive. On savait en effet avant le coup d’envoi que deux victoires, une face à Liverpool et une autre à Belgrade, qualifieraient les Parisiens, désormais deuxièmes de leur groupe. Mais la victoire de Naples sur l’Étoile rouge de Belgrade (3-1) permet d’y voir encore plus clair. Voici les configurations qui qualifieraient le club parisien :

– Il gagne à Belgrade
Si le PSG enchaîne un deuxième succès consécutif, le mardi 11 décembre prochain, à Belgrade, il sera qualifié pour les huitièmes de finale, quel que soit le résultat de l’autre rencontre, qui aura lieu en même temps, entre Liverpool et Naples.

– Il fait match nul et Liverpool bat Naples 1-0, 2-1, 3-2 ou par au moins deux buts d’écart.
Avec désormais 8 points au compteur, le PSG est dans une belle situation. Il pointe à une longueur seulement de Naples, leader avec 9 points, et compte deux unités d’avance sur Liverpool, qui en a 6. Autant dire qu’une victoire de Naples ou qu’un match nul entre ses deux rivaux qualifierait le PSG, quel que soit son résultat à Belgrade. S’il fait match nul, une seule situation pourrait être synonyme d’élimination. Il s’agit du cas où Liverpool l’emporterait par un but d’écart.

Les trois équipes seraient alors à égalité de points, au total (9) et dans les confrontations directes, qui départagent alors les équipes (5, soit une victoire, deux nuls, une défaite), avec également la même différence de buts dans les confrontations directes (0). Mais si des scores de 1-0, 2-1 ou 3-2 qualifieraient Liverpool et le PSG (qui ont marqué plus de buts dans les confrontations directes jusque-là), des scores de 4-3, 5-4 ou 6-5 qualifieraient eux Liverpool et Naples (toujours en cas de nul du PSG). Une victoire de Liverpool par deux buts d’écart (ou plus) qualifierait Liverpool et le PSG. Ce sera donc une vraie finale entre Liverpool et Naples, dans quinze jours.

– Il perd et que Liverpool ne gagne pas
Le PSG pourrait même perdre à Belgrade et voir son aventure en Ligue des champions se poursuivre. Repoussés à deux points du PSG, les Reds n’ont en effet plus le choix. Il leur faut gagner face à Naples pour espérer passer devant le PSG. S’ils ne le font pas, le PSG peut dormir sur ses deux oreilles…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *