Tesla : Elon Musk forcé de démissionner du poste de président du CA

Accusé de fraude par le gendarme américain de la Bourse, l’emblématique PDG de Tesla va devoir abandonner son poste de président du conseil d’administration, mais il conserve la direction des opérations du constructeur au jour le jour. 

L’emblématique fondateur et PDG de Tesla, Elon Musk a conclu un accord à l’amiable avec le gendarme de la bourse américaine, qui l’accuse de fraude, au terme duquel il abandonne son poste de président du conseil d’administration, selon un communiqué de la SEC.

20 millions de dollars d’amende. Après un accord à l’amiable négocié avec le gendarme de la bourse américaine, Elon Musk a tout de même réussi à garder la direction des opérations du constructeur de voitures électriques high tech. “L’ensemble des mesures annoncées aujourd’hui sont faites pour répondre aux actes reprochés en renforçant la gouvernance d’entreprise de Tesla et la supervision, afin de protéger les investisseurs”, a souligné Stephanie Avakian, co-directrice à la SEC. Elon Musk et Tesla doivent également payer 20 millions de dollars d’amende chacun (soit environ 17 millions d’euros), selon les termes de l’accord rendu public samedi.

Deux directeurs indépendants au conseil d’administration de Tesla. À son poste de directeur général, il continuera d’être responsable des opérations du constructeur automobile, qui traverse une phase délicate au moment où il essaye de livrer un modèle de voiture électrique de moyenne gamme et de le fabriquer en masse. Selon l’accord, Tesla devra aussi nommer deux directeurs indépendants au conseil d’administration, dont l’un prendra la présidence. Et Elon Musk ne pourra pas se représenter à la présidence du conseil d’administration de l’entreprise pendant trois ans. Cette accord à l’amiable “est dans le meilleur intérêt de nos marchés et nos investisseurs, y compris les actionnaires de Tesla”, a déclaré le président de la SEC, Walter Joseph Clayton.

Accusé de fraude. Jeudi, le gendarme américain de la Bourse, la SEC, a déposé plainte contre le PDG de Tesla, l’accusant d’avoir trompé les investisseurs dans un tweet au mois d’août affirmant qu’il pensait retirer le groupe de la Bourse. Dans sa plainte, la SEC demandait notamment qu’Elon Musk soit banni à vie de la direction d’une entreprise cotée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *