Indonésie : le bilan du séisme et tsunami passe à au moins 832 morts

Le puissant séisme suivi d’un tsunami qui a frappé vendredi l’île des Célèbes en Indonésie a fait au moins 832 morts, annonce dimanche l’agence de gestion des catastrophes.

Le bilan du tremblement de terre suivi d’un tsunami qui a frappé l’île indonésienne des Célèbes est passé à au moins 832 morts,a annoncé dimanche l’agence de gestion des catastrophes précisant qu’il pourrait encore s’alourdir.

A 13 heures aujourd’hui il y a 832 morts” essentiellement dans la ville de Palu, a annoncé Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l’agence de gestion des catastrophes au cours d’un point presse.

Venezuela : la France soutient la saisine de la Cour Pénale Internationale

“Vivement préoccupée” par la situation au Venezuela, la France a apporté samedi son soutien à la saisine par six pays de le Cour pénale internationale.

La France soutient l’initiative de six pays – le Canada et cinq pays latino-américains – demandant une enquête de la Cour pénale internationale (CPI) sur de possibles crimes contre l’humanité commis selon eux par le gouvernement du Venezuela, a annoncé l’Élysée samedi soir.

La France “vivement préoccupée”. “La France estime que les efforts de la Cour Pénale Internationale sont de nature à établir les faits qui ont conduit à cette crise et à contribuer ainsi à y trouver une issue”, écrit l’Élysée dans un communiqué, en évoquant l’initiative des six pays prise à l’ONU mercredi. “Vivement préoccupée” par la situation au Venezuela, la France “appelle instamment les autorités vénézuéliennes à engager le dialogue avec l’opposition de manière à rétablir le fonctionnement démocratique des institutions, trouver une issue à la crise politique et contribuer au redressement de l’économie vénézuélienne”, poursuit encore le palais présidentiel.

Les chefs de la diplomatie canadien, argentin, chilien, colombien, paraguayen et péruvien ont annoncé mercredi avoir envoyé une lettre à la Cour pénale internationale (CPI) pour lui demander d’enquêter sur les crimes contre l’humanité commis selon eux par le gouvernement de Nicolas Maduro. Il y a au Venezuela des informations sur “des détentions arbitraires, exécutions extra-judiciaires, tortures, agressions sexuelles, viols” et autres “atteintes flagrantes” aux droits, avait notamment affirmé le ministre argentin des Affaires étrangères Jorge Faurie.

“Toutes les options sont sur la table”, affirme Trump. À l’ONU mardi et mercredi, le président américain Donald Trump avait lui étrillé le pays, évoquant un possible renversement du gouvernement Maduro par l’armée, et disant que “toutes les options étaient sur la table” concernant la situation vénézuélienne.

Heurts à Barcelone lors d’une double manifestation de policiers et d’indépendantistes

Une double manifestation de policiers espagnols et d’indépendantistes catalans a dégénéré samedi à Barcelone, faisant 24 blessés.

Vingt-quatre personnes ont été blessées et six arrêtées samedi à Barcelone lors d’une double manifestation avec, d’une part, des policiers espagnols qui rendaient hommage à leur intervention violente lors du référendum illégal du 1er octobre 2017, et d’autre part, des indépendantistes.

9.000 personnes dans les rues. Les policiers, venus de toute l’Espagne, ont manifesté pour réclamer de meilleurs salaires mais également pour rendre hommage aux agents déployés en 2017 afin d’empêcher le déroulement du référendum, ce qui a indigné les indépendantistes qui ont organisé une contre-manifestation. Selon la mairie de Barcelone, 3.000 personnes ont participé à la manifestation policière et 6.000 à celle des indépendantistes.

24 blessés. Ils ont été dispersés par un gros dispositif de la police régionale catalane, qui a chargé à plusieurs reprises contre les indépendantistes qui essayaient de franchir le cordon de sécurité, lançaient de la peinture et des objets. Des escarmouches ont également eu lieu entre les membres des deux cortèges. Six personnes ont été arrêtées, selon la police catalane, et 24 manifestants ont été blessés, selon les services d’assistance médicale de la région.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *