Indonésie : 48 morts et des centaines de blessés après le séisme suivi d’un tsunami aux Célèbes

48 personnes ont été tuées en Indonésie par le puissant séisme et le tsunami qui ont frappé l’île des Célèbes vendredi, selon l’agence de gestion des catastrophes.

Le séisme suivi d’un tsunami qui a secoué vendredi l’île des Célèbes en Indonésie et frappé la ville de Palu a fait au moins 48 morts et 356 blessés, a indiqué samedi l’agence de gestion des catastophes.

Des dizaines de corps sans vie. “Il y a beaucoup de corps, mais nous ne savons pas exactement combien”, avait indiqué précédemment le responsable du service, Muhammad Syaugi. Un photographe de l’AFP présent à Palu, ville de 350.000 habitants, sur la côte ouest des Célèbes, a vu des dizaines de corps sans vie. “La plupart des informations sur des victimes sont à Palu et (dans la région de) Donggala”, a indiqué Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l’agence nationale de gestion des catastrophes sur la chaîne Kompas TV.

Trente morts dans un seul hôpital. Trente corps ont été recensés dans un hôpital de la zone, selon un responsable sanitaire local. “Il y a trente morts à l’hôpital. Des cas que l’on doit opérer, on a besoin de spécialistes pour traiter 12 personnes et 9 personnes sont atteintes de traumatismes crâniens”, a indiqué Komang Adi Sujendra sur la chaîne Metro TV.

Une secousse plus forte que celles d’août. Un séisme de magnitude 7,5 selon l’institut américain USGS, a frappé les Célèbes vendredi. Ce tremblement de terre est d’une magnitude plus importante que la série de tremblements de terre qui ont fait plus de 500 morts et environ 1.500 blessés en août sur l’île de Lombok, voisine de Bali. Il a été suivi d’un tsunami à 18h22 locales avec une hauteur de 1,5 m sur la côte proche de Palu.

Un puissant typhon atteint le Japon, des blessés

Des images des télévisions japonaises montraient samedi des vagues imposantes se briser sur des digues, ou la pluie tomber à l’horizontale. 

Un puissant typhon a fait des blessés samedi en atteignant l’île d’Okinawa, dans le sud-ouest du Japon, et devrait faire d’autres dégâts en poursuivant son chemin dans l’archipel lors du week-end, a-t-on appris auprès des autorités.

Bourrasques et vagues impressionnantes. Appelé Trami, ce typhon avec des vents chronométrés jusqu’à 216 km/h devrait atteindre l’île principale de Honshu tôt dimanche, et provoquer de fortes intempéries dans de nombreuses régions jusqu’à lundi. Des images des télévisions nippones montraient samedi des branches arrachées qui bloquaient une artère de la ville de Naha, des vagues imposantes se briser sur des digues, ou la pluie tomber à l’horizontale. 

SOS Méditerranée appelle à une mobilisation citoyenne pour “sauver l’Aquarius”

L’ONG a publié une pétition pour “rappeler aux Etats d’Europe leurs responsabilités en Méditerranée centrale” en prenant notamment “toutes les mesures pour permettre à l’Aquarius de reprendre sa mission”.

SOS Méditerranée a appelé vendredi à une grande mobilisation citoyenne et à des rassemblements dans toute l’Europe le 6 octobre pour “sauver l’Aquarius”, son bateau de secours en mer auquel le Panama va retirer son pavillon.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *