Athlétisme : Nicholas Bett, champion du monde 2015 du 400 m haies, est mort

L’athlète kényan Nicholas Bett est mort mercredi dans un accident de voiture à l’âge de 28 ans. 

Il avait été sacré champion du monde du 400 mètres haies en 2015 à Pékin. L’athlète kényan Nicholas Bett est mort mercredi à seulement 28 ans, a déclaré sur Twitter la Fédération d’athlétisme locale. 

Sa voiture “a heurté une bosse”Selon le journal kényan The Star, le sportif serait mort dans un accident de voiture dans le district de Nandi, dans l’ouest du pays. L’information a été confirmée par sa famille et la police. “L’accident s’est produit lorsque son véhicule a heurté une bosse et a fait des tonneaux. Il est mort sur le coup. Nous sommes sur les lieux”, a déclaré le commandant de police du comté de Nandi Patrick Wambani. Nicholas Bett était revenu mardi des championnats d’Afrique qui avaient eu lieu au Nigéria. Il y avait abandonné la compétition en finale à cause d’une douleur.

Une première pour le Kenya. En 2015, Nicholas Bett avait créer la sensation en Chine en devenant le premier Kényan à remporter une médaille d’or sur une courte distance. Son temps lors de la finale, 47 s 79, avait aussi été la meilleure performance de l’année. Il n’avait pas pu défendre son titre en 2017 à Londres, une blessure à un tibia l’ayant empêché de s’entraîner normalement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *