Décollage d’Ariane 5 avec 4 satellites Galileo à bord

Mercredi en début d’après-midi, une fusée Ariane 5 a décollé de Kourou avec à son bord quatre satellites qui vont venir compléter le système de navigation Galileo. 

Une fusée Ariane 5 a été lancée mercredi depuis Kourou en Guyane française, avec à son bord quatre satellites destinés au système de navigation européen Galileo.

Une mission de presque 4 heures. Le tir a eu lieu à 8h25 heure de Kourou (13h25 heure de Paris). La mission, qui doit durer 3 heures 56 minutes et 54 secondes, doit placer ces satellites – d’une masse de 718 kg chacun – sur une orbite circulaire à près de 23.000 km d’altitude.

Rivaliser avec le GPS américain. Projet emblématique de la Commission européenne, le système de navigation Galileo entend rivaliser avec les systèmes de géolocalisation américain et russe, tout en améliorant les services rendus aux utilisateurs grâce à une très grande précision et la datation du signal. Ce système de navigation sera utile dans les transports maritimes, ferroviaires, aériens, terrestres, les opérations de secours et de sauvetage, l’agriculture ou la prospection pétrolière.

Opérationnel en 2021. En cas de réussite de ce vol, le premier cycle de lancements sera achevé avec 26 satellites mis en orbite, un an et demi après la mise en service des premiers services. Le système de géolocalisation européen, qui comportera à terme trente satellites, sera totalement déployé et opérationnel en 2021.

Eau liquide sur Mars : “on ne peut pas exclure une vie microbienne”

Pour Alain Cirou, directeur de la rédaction de Ciel & Espace, la découverte d’eau liquide sur Mars ouvre des possibilités sur la présence de vie sur la planète rouge. 

“Maintenant, il faut aller plus loin et suivre la piste de l’eau.” Alain Cirou, directeur de la rédaction de Ciel & Espace, ne cache pas son excitation après la découverte d’un lac d’eau liquide d’environ 20 kilomètres de large sous une couche de glace martienne. Pour le spécialiste en effet, “ça ne veut pas dire qu’il y a de la vie sur Mars, mais s’il y a de l’eau sous des poches glaciaires, on ne peut pas exclure l’idée qu’à l’intérieur de ces poches, une vie microbienne puisse exister”.

“La vie est partout” ? Autrement dit, il va falloir pousser les investigations pour en avoir le cœur net : “remettre des appareils pour être certain que cette eau est bien présente”, puis “faire des forages” et “essayer d’avoir des échantillons de sol” à rapporter sur Terre pour les analyser. Si des traces de vie sont retrouvées, “même fossiles, cela veut dire que la vie est partout”, s’enthousiasme Alain Cirou. “Si la vie a résisté à des températures et des pressions extrêmes, alors il y a de la vie partout dans l’univers.” 

Une adolescente infectée par le VIH toutes les trois minutes

“Nous savons que c’est lié au statut inférieur qui est donné aux femmes et aux filles dans le monde”, a déclaré l’actrice Charlize Theron lors de la 22ème conférence internationale sur le sida.

Une adolescente de 15 à 19 ans est infectée toutes les trois minutes par le VIH, a affirmé mercredi l’Unicef, alertant sur une “crise” de santé publique oubliée. Les filles sont victimes de deux tiers des infections dans le monde concernant cette tranche d’âge, selon des données présentées lors de la 22e Conférence internationale sur le sida, à Amsterdam.

“Dans la plupart des pays, les femmes et les filles n’ont pas accès à l’information et aux services nécessaires ou n’ont même pas la possibilité de refuser des relations sexuelles non protégées”, a souligné dans un communiqué la directrice générale de l’Unicef, Henrietta Fore. “Le VIH se propage rapidement parmi les personnes les plus vulnérables et les plus marginalisées, ce qui place les adolescentes au cœur de la crise”, a-t-elle ajouté.

430.000 nouvelles infections l’année dernière. En 2017, 130.000 morts de personnes de moins de 20 ans ont été liées au sida et 430.000 nouvelles infections au VIH ont touché cette tranche d’âge. Chez les adolescents de 15 à 19 ans le nombre de morts stagne, alors que dans les autres tranches d’âge il baisse depuis 2010. L’Unicef a dénoncé dans un rapport “les rapports sexuels précoces, y compris avec des hommes plus âgés, les relations contraintes, le rapport de force qui ne permet pas de dire non, la pauvreté, et le manque d’accès à des services de conseils confidentiels et de tests”.

Un lien fait avec le “statut inférieur” donné aux femmes dans le monde. “Nous savons que c’est lié au statut inférieur qui est donné aux femmes et aux filles dans le monde”, a déclaré aux délégués de la conférence l’actrice sud-africaine Charlize Theron. “Tant que nous n’atteindrons pas les jeunes et ne jugulerons pas l’épidémie chez eux (…), nous n’atteindrons pas nos objectifs”, a estimé le directeur des opérations d’Unitaid (organisation internationale d’aide en médicaments), Robert Matiru.

L’absence de politique de prévention mise en cause. D’après la Société internationale sur le sida (IAS), quatre adolescentes africaines sur dix ont déjà subi des violences physiques ou sexuelles de la part d’un homme dans leur intimité. Cette ONG dénonce l’absence de politique de prévention contre ces violences ou de protection pour la jeunesse dans de très nombreux pays. Elle travaille aussi à la sensibilisation des adolescents. “Les jeunes ont grandi, ils sont incroyablement mobiles, ils bougent, ils ont oublié que le HIV est un risque, et nous devons, nous ne pouvons pas cesser de faire passer ce message”, a indiqué sa présidente, Linda-Gail Bekker.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *