Wimbledon : Serena Williams en demi-finales

Dix mois après son accouchement, l’Américaine s’est qualifiée pour les demi-finales au dépend de l’Italienne Camila Giorgi en trois sets 3-6, 6-3, 6-4.

Serena Williams s’est qualifiée mardi pour les demi-finales de Wimbledon, dix mois après avoir donné naissance à son premier enfant, grâce à son succès devant l’Italienne Camila Giorgi, 52ème mondiale, 3-6, 6-3, 6-4.

En quête d’un 24ème trophée majeur. L’Américaine de 36 ans, en quête d’un 24ème trophée majeur record, dispute son deuxième tournoi du Grand Chelem depuis son retour de grossesse en mars. Elle affrontera l’Allemande Julia Görges (13e), qui a dominé la Néerlandaise Kiki Bertens (20e) 3-6, 7-5, 6-1, pour une place en finale jeudi. 

Une qualification grâce à un solide service. L’ancienne n°1 mondiale (181ème actuellement) n’est plus qu’à deux victoires de réussir son pari et d’égaler l’Australienne Margaret Court, détentrice du record absolu de trophées majeurs. Sur le Centre court, baigné de soleil, la Floridienne a été malmenée mais elle a encore trouvé la solution grâce à son incomparable puissance et un service solide.

Serena Williams a concédé le premier set. Après la perte de son service (2-4), Serena Williams n’a pas pu empêcher Giorgi de s’offrir le premier set et de créer une petite surprise. Ensuite, elle est restée stable au service de bout en bout, n’ayant plus une seule balle de break à défendre (2 dans le premier set). Giorgi, qui disputait à 26 ans son premier quart de finale en Grand Chelem, a continué d’attaquer sans complexe mais l’Américaine, grâce à un bon niveau de retour, a breaké dans chacune des deux manches.

“C’est assez impressionnant”. “A chaque fois que j’ai joué contre elle, elle évoluait à ce niveau. C’est assez impressionnant”, a souligné la cadette des sœurs Williams à propos de son adversaire du jour. L’autre demi-finale opposera jeudi l’Allemande Angelique Kerber (10ème mondiale) à la Lettone Jelena Ostapenko (12ème).

Transferts : le Real Madrid annonce le départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin

À 33 ans, le quintuple vainqueur du Ballon d’or et de la Ligue des champions quitte Madrid pour un nouveau défi et “une nouvelle étape de [sa] vie” à la “Juve”, qui va payer 100 millions d’euros.

La rumeur enflait depuis plusieurs jours, le transfert est désormais officiel :Cristiano Ronaldo a quitté le Real Madrid, où il évoluait depuis l’été 2009, pour s’engager à la Juventus Turin qui a fait savoir qu’elle va payer 100 millions d’euros pour acquérir le joueur.. C’est le club madrilène qui l’a annoncé dans un communiqué.

“J’ai beaucoup réfléchi”. “J’ai beaucoup réfléchi” et “je pense que le moment est venu d’ouvrir une nouvelle étape dans ma vie et c’est pour cela que j’ai demandé au club d’accepter mon transfert”, a dit pour sa part CR7 dans une lettre publiée par le club merengue.

Un règlement de 100 millions d’euros. La Juventus est parvenue à un accord avec le Real Madrid “pour l’acquisition définitive du joueur Cristiano Ronaldo pour un règlement de 100 millions d’euros, payable en deux exercices, outre la contribution de solidarité prévue par le règlement de la FIFA et les frais accessoires pour un montant de 12 millions d’euros”, indique un bref communiqué du club italien.

450 buts en 438 matches. Ronaldo, 33 ans, était au club depuis 2009, où il a remporté cinq Ligues de champions, deux championnats espagnols et deux Coupes du Roi. Il y a inscrit 450 buts pour 438 matches, soit plus d’une réalisation par rencontre.

Le titre de la Juve bondit

Le titre du club turinois a fini en hausse de 5,71% à 0,9 euro à la Bourse de Milan, son maximum depuis un an. Depuis le 28 juin, quand les rumeurs sur Ronaldo ont commencé à prendre de l’ampleur, l’action de la “Juve” a bondi de 37,7%.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *