Coupe du monde : un arbitre uruguayen pour la demi-finale France Belgique

L’Uruguayen Andres Cunha a été choisi pour arbitrer la demi-finale entre les Bleus et les Diables Rouges, mardi. Il avait déjà officié lors de France-Australie, au début de la compétition.

On connaît le nom de l’homme en noir qui va arbitrer France-Belgique mardi soir. Il s’agit d’Andres Cunha. Les Bleus, arbitrés par un Argentin après avoir éliminé l’Argentine, seront donc arbitrés par un Uruguayen… après avoir battu l’Uruguay.

Déjà arbitre de France-Australie. Si la symbolique est amusante, elle n’a pas fait rire tout le monde. Sur les réseaux sociaux, certains internautes ont dénoncé l’attitude de la Fifa. L’instance internationale ayant attribué, à deux reprises, des arbitres dont la nationalité était la même que celles des équipes que la France venait d’éliminer.

Pour autant, rappelons que la Fifa désigne les arbitres de chaque match selon leurs performances lors de la compétition, même si évidemment, un arbitre ne peut pas diriger la rencontre de son pays. Et Andres Cunha s’est justement fait remarquer par son sang froid lors de Iran-Espagne ou encore Brésil-Mexique. Et c’est la deuxième fois que les Bleus vont le rencontrer dans ce mondial : l’Uruguayen avait déjà officié lors de France-Australie.

Croatie : avertissement de la Fifa après des célébrations pro-ukrainiennes

Dans une vidéo postée après la qualification de son pays, le défenseur croate Domagoj Vida a crié “Gloire à l’Ukraine!”, un slogan du soulèvement pro-européen qui a conduit à la destitution de l’ancien président Viktor Ianoukovitch.

Le défenseur croate Domagoj Vida a reçu un avertissement de la Fifa pour avoir publié une vidéo dédiant la victoire de la Croatie contre la Russie en quarts de finale du Mondial-2018 à l’Ukraine, a annoncé la Fédération internationale dimanche. Après la qualification de son pays, le joueur de 29 ans a crié “Gloire à l’Ukraine!” dans une vidéo postée par l’ancien international croate Ognjen Vukojevic. Les deux joueurs ont évolué au cours de leur carrière pour le club ukrainien du Dynamo Kiev.

Dans la vidéo, Vukojevic ajoute : “Cette victoire est pour le Dynamo (Kiev) et pour l’Ukraine ! En avant la Croatie !” La Fifa a déclaré qu’elle avait examiné la vidéo et décidé d’émettre un simple avertissement à Vida. “La commission disciplinaire de la FIFA a envoyé un avertissement à Domagoj Vida en raison sa déclaration filmée”, a déclaré un porte-parole de l’organisation footbalistique.

Grave crise dans les relations entre l’Ukraine et la Russie. “Gloire à l’Ukraine !” est un slogan du soulèvement pro-européen qui a conduit à la destitution du président ukrainien Viktor Ianoukovitch en 2014 et à une grave crise dans les relations entre les deux pays voisins. Ce soulèvement avait été suivi par l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie et de l’éclatement d’un conflit entre forces de Kiev et séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine, qui a fait plus de 10.000 morts.

“De tels actes devraient être punis”. Des parlementaires russes avaient demandé à la FIFA des sanctions sévères contre la Croatie. “De tels actes devraient être punis”, a déclaré Dmitri Svichtchov, membre du Comité parlementaire sur les sports, cité par l’agence publique Ria Novosti. “Les slogans politiques, nationalistes et racistes ne sont pas les bienvenus à la Coupe du monde”, a-t-il dit.

“J’adore le peuple russe, c’était juste une blague”. Vida a de son côté assuré aux médias russes qu’il ne pensait pas à mal. “J’adore le peuple russe, c’était juste une blague”, a-t-il affirmé. Vida a marqué un but au cours de la prolongation du quart de finale contre le pays hôte et a également réussi un penalty lors de la séance de tirs au but remportée par la Croatie samedi à Sotchi. La Croatie affronte l’Angleterre mercredi en demi-finale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *