Coupe du monde : avant France-Belgique, Tintin et Astérix en “Une” de la presse

Coupe du monde : avant France-Belgique, Tintin et Astérix en “Une” de la presse

Plusieurs titres de la presse nationale française ont choisi d’illustrer leurs sujets sur la demi-finale à venir par un clin d’œil à la bande dessinée française et belge, dimanche.   

Casque contre casque, deux personnages semblent sur le point d’en venir aux mains. “Si vous êtes les plus braves, il faudra le prouver !”, lance l’un d’entre eux. “C’est ce que j’allais proposer ! Faisons un concours !”, répond l’autre. À deux jours de la demi-finale de Coupe du monde “entre voisins”, qui opposera la France à la Belgique, la métaphore est posée en “Une” du JDD, dimanche : comme d’autres journaux, le titre national a choisi d’illustrer le match à venir avec des héros de la bande dessinée, issus, en l’occurrence… d’Astérix chez les Belges.  

“Vieilles rivalités et tendres complicités”. Même choix en couverture du Parisien,dimanche : le journal met à l’honneur le héros Gaulois des Français Goscinny et Uderzo sur fond de ciel bleu, pour évoquer les “vieilles rivalités et tendres complicités” entre les deux pays. Sur la même “Une”, Le Parisien a choisi de glisser à ses côtés le personnage belge de Tintin, accompagné de son chien Milou… Une manière d’instaurer le duel sur un tout autre terrain que celui du sport.  

Objectif Lune dans l’Équipe. La référence est encore plus subtile dans, dont le dessinateur Soulcié s’est inspiré de l’oeuvre d’Hergé et reprend son titreObjectif Lune, avec une voiture de l’équipe de France fonçant vers la fusée symbolisant la finale. À bord : Didier Deschamps, Olivier Giroud et Noël Le Graët. Devant eux : les Belges De Bruyne, Lukaku et Courtois, visiblement décidés à en découdre. “Les Diables Rouges gardent une place à part dans l’histoire des Bleus”, rappelle le quotidien.

Coupe du monde : les Bleus “reverseront une partie de leur prime à une association”, assure Le Graët

“On a créé ça au niveau de l’ensemble du groupe: les joueurs reverseront une partie de leur prime à une association”, assure le patron de la FFF dans une interview au Journal du dimanche.

On le savait déjà depuis quelques jours : Kylian Mbappé reversera l’intégralité de ses primes de Coupe du monde à plusieurs associations, dont Premiers de cordée, qui propose des initiations sportives pour les enfants hospitalisés et des actions de sensibilisation au handicap auprès des scolaires et des entreprises. Dans une interview au JDD, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, assure que le reste des joueurs de l’équipe de France vont suivre son exemple, au moins en partie.

“On a créé ça au niveau de l’ensemble du groupe: les joueurs reverseront une partie de leur prime à une association”, assure le patron de la FFF. Qui précise, toutefois : “Mbappé va plus loin (en renonçant à toutes ses primes). Il y a peu, ses parents m’ont dit: ‘Noël, ce n’est pas raisonnable. Il gagne des sommes folles, il ne faut pas qu’il prenne l’argent. Il est trop jeune, il en a assez.’  Il a pris cette option, chacun est libre.”

À combien s’élèvent ces primes ? “Définies notamment avec certains cadres (Lloris, Varane, Matuidi), les primes représentent 30% de l’enveloppe globale qui sera perçue par la Fédération”, rappelle l’Equipe. “En quarts, celle-ci tournerait autour de 15M€ au total. En cas de victoire finale, chaque Bleu percevrait environ 300.000€”.

Pour Noël Le Graët, toutefois, les joueurs de l’équipe de France font, tous, preuve de générosité, chacun à leur manière. “Thauvin, par exemple: j’ai appris qu’il allait régulièrement à l’hôpital de Marseille voir des enfants malades. Seulement, il le fait avec beaucoup de discrétion”, souligne le dirigeant de la FFF. “De manière collective, les joueurs et le staff de l’équipe de France ont également prévu de déduire une partie de leurs potentielles primes pour alimenter un pot commun à destination des autres membres de la FFF qui ont accompagné les Bleus dans cette aventure russe”, lit-on aussi dans l’Equipe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *