Trump assure être “prêt” pour son face-à-face avec Poutine

“Serai-je prêt ? Totalement prêt. Je me suis préparé toute ma vie pour ce genre de truc”, a déclaré le chef de l’État américain. 

Le président américain Donald Trump a assuré jeudi être “prêt” pour son face-à-face avec son homologue russe Vladimir Poutine, ironisant sur les journalistes qui s’interrogent sur son manque d’expérience et de préparation. “Poutine est très préparé mais Trump sera-t-il prêt ?”, a-t-il lancé, s’amusant des interrogations formulées par certains experts concernant son sommet avec l’homme fort du Kremlin le 16 juillet à Helsinki, en Finlande.

“Croyez-moi, tout va bien se passer !” “Vous savez, le président Poutine est du KGB et ceci et cela” a-t-il ajouté, en référence aux anciennes fonctions du président russe. “Croyez-moi, tout va bien se passer !”, a-t-il répondu, lors d’un meeting de campagne devant ses partisans à Great Falls, dans le Montana. “Serai-je prêt ? Totalement prêt. Je me suis préparé toute ma vie pour ce genre de truc”, a-t-il ajouté sous les applaudissements avant de dénoncer une nouvelle fois la “malhonnêteté” des journalistes.

Enquête sur l’ingérence russe dans l’élection de Trump. “Vous savez quoi ? Poutine, ça va aller, ça va aller pour tout le monde”, a encore dit le magnat de l’immobilier, arrivé à la Maison Blanche avec la promesse de réconcilier les États-Unis avec son ennemi historique russe. “Je pourrais même finir par avoir une bonne relation (avec le président russe)”, a ajouté le chef de l’Etat américain, dont le mandat est toujours empoisonné par l’enquête sur l’ingérence russe dans son élection.

Rencontre avec la reine Elisabeth II. Le président américain est attendu mardi soir à Bruxelles où il participera mercredi et jeudi au sommet de l’Otan. Il effectuera ensuite une visite au Royaume-Uni, où il doit en particulier rencontrer la reine Elisabeth II. Donald Trump rejoindra ensuite Helsinki le 15 juillet au soir pour retrouver le président russe le lendemain pour un tête-à-tête très attendu.

Des relations qui n’ont jamais été aussi mauvaises depuis la guerre froide.Près de dix ans après la “relance” voulue par Barack Obama et qui a tourné à l’échec, cette entrevue constitue une nouvelle tentative de réchauffer des relations qui n’ont jamais été aussi mauvaises depuis la guerre froide. La liste des points de désaccord n’a fait que s’allonger ces dernières années, avec le soutien de Moscou au régime syrien, l’annexion de la Crimée puis l’insurrection prorusse dans l’est de l’Ukraine, ou encore l’empoisonnement de l’ex-espion russe Sergueï Skripal, à l’origine d’une vague historique d’expulsions de diplomates.

La Chine promet une “riposte” à la “guerre commerciale” lancée par les États-Unis

Pékin promet une “riposte” commerciale aux États-Unis, sans doute en imposant des taxes équivalentes à celles prises par Washington. 

La Chine a promis vendredi une “nécessaire riposte” après l’imposition par les États-Unis de taxes douanières sur 34 milliards de dollars de produits chinois, Pékin dénonçant le lancement par Washington de “la plus grande guerre commerciale de l’histoire économique”.

Des taxes équivalentes ? La Chine a promis de ne pas tirer la première, mais pour défendre les intérêts fondamentaux du pays et de sa population, elle est contrainte à une nécessaire riposte”, a indiqué le ministère chinois du Commerce dans un communiqué. Le ministère ne précise pas les mesures qui seront prises, mais Pékin avait auparavant promis de rendre coup pour coup à Washington en imposant des taxes équivalentes sur des produits importés des États-Unis.

“Les États-Unis ont violé les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et lancé la plus grande guerre commerciale de l’histoire économique à ce jour”, a dénoncé le ministère, qui s’inquiète désormais “des turbulences sur les marchés mondiaux”.

S’en remettre à l’OMC. Le ministère a indiqué sa volonté de s’en remettre à l’OMC et de travailler avec d’autres pays afin de “protéger le libre-échange”, à l’heure où le président américain Donald Trump est engagé dans une bataille commerciale avec plusieurs alliés historiques des États-Unis

-.Japon : exécution de 7 ex-membres de la secte Aum

Les membres de la secte avaient été condamnés à mort pour leur responsabilité dans l’attaque au gaz sarin dans le métro de Tokyo en mars 1995 qui avait fait 12 morts.

L’ex-gourou de la secte Aum, Shoko Asahara, et 6 autres ex-membres de cette sombre organisation japonaise, tous condamnés à mort pour leur responsabilité dans l’attaque au gaz sarin dans le métro de Tokyo en mars 1995, ont été exécutés vendredi matin, a annoncé le gouvernement. Le ministère de la Justice a confirmé la pendaison de Shoko Asahara (de son vrai nom Chizuo Matsumoto), le fondateur et gourou du groupe, mais n’a pas donné l’identité des 6 autres. Une conférence de presse est prévue plus tard dans la journée.

12 morts et 6.300 personnes touchées. C’est la première fois qu’est annoncée l’exécution d’ex-membres de la secte Aum Vérité Suprême. La probabilité qu’il soient rapidement conduits au gibet s’était renforcée ces derniers temps avec le déplacement de plusieurs d’entre eux. Shoko Asahara avait vu sa sentence de peine capitale confirmée en 2006 et attendait depuis dans les couloirs de la mort à l’instar de 12 complices impliqués dans cet attentat au sarin qui avait tué 13 personnes et causé des maux divers, parfois irréversibles, à 6.300 autres.

Le pire attentat qu’ait connu le Japon. Quelque 190 autres membres de la secte avaient également été condamnés à diverses sentences dans cet attentat, le pire qu’ait connu le Japon. Le 20 mars 1995, selon un procédé très réfléchi, plusieurs membres de l’organisation occulte Aum Vérité suprême, créée par Shoko Asahara, répandaient du gaz sarin dans des rames de métro convergeant vers le cœur administratif de la capitale. Ils avaient déposé des sacs en plastique emplis de gaz sarin dans cinq rames du métro de Tokyo. Percés par des pointes de parapluie, les sacs ont libéré le poison.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *