Environnement : Ségolène Royal investit dans le cinéma

Avec sa fondation Désirs d’avenir pour la planète, Ségolène Royal lance un concours de films qui valorisent des “combats joyeux” pour la planète.

L’environnement est désormais son combat politique. Mais Ségolène Royal semble avoir trouvé un nouveau terrain pour défendre la cause de la planète : le cinéma. L’ancienne ministre de l’Environnement (2017-2017) souhaite en effet lancer un concours de films sur la nature, rapporte vendredi Le Parisien. Et pour cela, elle a ouvert son carnet d’adresses. 

Les inscriptions sont ouvertes. Leonardo Di Caprio, Marion Cotillard, Sean Penn, Luc Besson, Jacques Perrin mais aussi Thomas Pesquet… Ségolène Royal a contacté de nombreuses personnalités afin de leur proposer une place dans le jury de son concours. Ce dernier a été lancé par sa fondation Désirs d’avenir pour la planète, sous le parrainage prestigieux de l’astrophysicien Hubert Reeves. Il est d’ores et déjà possible de s’inscrire en ligne.

Vote citoyen et levée de fonds. Le concours s’adresse aux apprentis cinéastes qui peuvent proposer des films d’une durée de quatre à six minutes maximum. La forme, elle, est libre : fiction, documentaire, portrait et même dessin animé. L’objectif ? Valoriser des “combats joyeux” pour la planète et la biodiversité. Le jury présélectionnera ensuite dix œuvres qui seront soumises à un vote citoyen via Facebook. Et pour ces dix finalistes, l’actuelle ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique lancera une levée de fonds participative pour en faire des courts-métrages, voire des séries ou des longs-métrages. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *