Smartphones : recul de ventes attendu en 2018 avant un rebond en 2019, grâce à la 5G

Le recul du nombre de smartphones vendus tend à se poursuivre en 2018, selon l’étude d’un cabinet spécialisé rendue publique mercredi. Mais la situation devrait s’inverser en 2019 grâce à l’arrivée de la 5G.

Les ventes mondiales de smartphones devraient de nouveau légèrement reculer cette année, avant de rebondir à partir de l’an prochain notamment avec la 5G, selon une étude du cabinet spécialisé International Data Corporation (IDC) publiée mercredi.

Un léger recul à prévoir en 2018. Le recul devrait être de 0,2% en 2018, avec 1,462 milliard d’appareils vendus contre 1,465 milliard en 2017 et 1,469 milliard en 2016, selon les prévisions d’IDC, qui anticipe ensuite un rebond à partir de 2019, avec une croissance d’environ 3% par an, pour atteindre 1,654 milliard de smartphones écoulés en 2022. 

Un ralentissement du marché chinois mais un bond sur le marché indien. Le recul enregistré en 2017 (-0,3%) est largement dû “au retournement du marché chinois, en recul de 4,9%”, relève IDC, qui anticipe une nouvelle baisse de 7,1% pour ce marché en 2018 avant une stabilisation en 2019. À l’inverse, l’Inde est un marché en plein essor, avec une croissance de 14% attendue cette année et de 16% l’an prochain, tirée par de gros volumes d’achats d’appareils chinois d’entrée de gamme. 

Un rebond attendu avec l’arrivée de la 5G. En 2019, le marché mondial pourrait être dopé par l’arrivée “au deuxième semestre” des premiers mobiles compatibles5G, l’Internet mobile ultrarapide, avant une montée en puissance “dans la plupart des régions” en 2020, année pour laquelle IDC prévoit que ces smartphones représenteront environ 7% du marché mondial, soit 212 millions d’unités. L’étude anticipe ensuite une part de marché de 18% en 2022 pour les smartphones 5G.

Apple épargné. Le recul global en volumes prévu pour 2018 devrait épargner Apple, note aussi IDC, qui anticipe 221 millions d’iPhone vendus cette année (+2,6%), avant 242 millions en 2022. La marque à la Pomme (qui fabrique les appareils et conçoit un système d’exploitation) détiendrait ainsi 15,1% du marché mondial, derrière les appareils fonctionnant sous Android (Google), qui représentent 85% du marché.

Le très haut de gamme toujours en progression. Malgré le déclin en volumes prévu pour cette année, IDC précise que le prix de vente moyen des smartphones va nettement grimper, pour atteindre 345 dollars (soit environ 295 euros), soit 10,3% de plus que l’an dernier. “Le segment très haut de gamme du marché va continuer à être la clé cette année et nous prévoyons une vague de lancements d’appareils ‘premium’ sur les marchés développés”, a commenté Anthony Scarsella, responsable d’études, qui anticipe une hausse continue du prix moyen, pour atteindre 362 dollars (soit environ 310 euros) en 2022 (+3% par an).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *