Le boys band BTS, premier groupe de K-pop en tête des ventes d’albums aux États-Unis

BTS, constitué de sept chanteurs au look d’adolescent, s’est hissé en tête des ventes aux États-Unis avec son nouvel album “Love Yourself : Tear”. 

Le boys band BTS a créé la sensation en devenant dimanche le premier groupe de K-pop, la pop sud-coréenne, à se hisser à la première place des ventes d’albums aux Etats-Unis.

“Une première”, annonce Billboard. Connus pour leur look d’adolescents propres sur eux, leurs coupes au bol façon Beatles première époque et leurs chorégraphies millimétrées, les sept garçons sont l’illustration de la popularité d’un genre musical qui s’exporte de plus en plus. Dimanche, ils ont franchi un nouveau palier en se hissant en tête du Billboard 200, le classement hebdomadaire des 200 meilleures ventes d’albums aux Etats-Unis, qui inclut le streaming dans ses calculs. “Cette première place est une première pour le groupe de sept membres, et le premier album de K-pop qui prend la première place”, a annoncé Billboard dans le communiqué accompagnant la publication du classement hebdomadaire.

Un phénomène mondial. Force est de constater que Suga, J-Hope, Rap Monster, Jimin, V, Jungkook et Jin sont devenus ces dernières années un phénomène mondial. A en croire un analyste, BTS fut le phénomène le plus discuté sur Twitter en 2017 avec deux fois plus de mentions sur le réseau social que le président américain Donald Trump et la pop star canadienne Justin Bieber réunis.

Un album essentiellement en coréen. Leur nouvel album Love Yourself : Tear a raflé la première place au Billboard 200 à Beerpong and Bentleys, celui de la sensation hip hop Post Malone. “Comme Love Yourself : Tear est essentiellement en coréen, c’est le premier album majoritairement étranger à atteindre la première place en plus de 12 ans” et l’album Ancora du quartet Il Divo, relève Billboard.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *