NBA-Play-offs : Golden State confirme contre les Pelicans, Cleveland à l’arraché

Les champions en titre ont remporté le match n°2 face aux Pelicans et mènent 2-0. Cleveland a bien débuté sa demi-finale de conférence en l’emportant à Toronto.

Vainqueur dimanche du match d’ouverture de sa demi-finale de conférence face aux New Orleans Pelicans, les champions NBA en titre, les Golden State Warriors, ont confirmé mardi soir en remportant un match n°2 très offensif (121-116). Plus tôt dans la soirée, Cleveland s’était offert d’un souffle le match n°1 face aux Toronto Raptors, après prolongation (113-112), récupérant ainsi l’avantage du parquet. LeBron James a signé un triple double.

Curry, retour réussi. Absent des parquets depuis le 23 mars en raison d’une blessure au genou droit, Stephen Curry a été l’homme clé dans la victoire des Warriors face aux Pelicans, mardi. Le double MVP de la Ligue a inscrit 28 points en sortie de banc, à 8/15 aux tirs, dont un 5/10 à trois points. Une stat traduit l’apport du n°30 des Warriors sur ce match n°2 : avec lui sur le parquet, le champion en titre présente un différentiel de +26 alors que le match a été serré de bout en bout ou presque, les Pelicans d’Anthony Davis (25 points à 12/24) et de Rajon Rondo (22 pts, 12 passes décisives) donnant longtemps le change.

Mais les Warriors, sous l’impulsion de Curry mais aussi de Kevin Durant (29 pts à 11/23) et Draymond Green (20 pts et 12 passes décisives), ont fini par faire la différence, malgré l’inhabituelle déchet aux tirs de Klay Thompson (4/20, dont 2/11 à trois points). À 2-0, les Warriors sont parfaitement lancés avant de se rendre en Louisiane pour les matches n°3 et 4, prévus samedi et dimanche prochains.

“King James” encore décisif. De nouveau meilleur marqueur de son équipe (26 points), et auteur d’un triple double (11 rebonds, 13 passes décisives), LeBron James a une nouvelle fois porté son équipe en 47 minutes passées sur le parquet, mardi, lors de la victoire de Cleveland sur le parquet des Raptors lors du match n°1 de cette deuxième demi-finale de la conférence Est. C’est lui qui a ramené les Cavs à égalité au bout du temps réglementaire (105-105) et poussé les Raptors en prolongation alors qu’ils avaient mené tout le match. James a bien été secondé par JR Smith (20 points), Kyle Korver (19 pts), Jeff Green (16 pts) et Tristan Thompson, sorti du banc pour ajouter 14 points et 12 rebonds.

Les Raptors craquent en fin de match. Les Toronto Raptors, meilleure équipe de la conférence Est à l’issue de la saison régulière, avaient pourtant pris un départ canon porté par le duo Kyle Lowry (18 points)-DeMar DeRozan (22 points), et menaient 33-19 à la fin du premier quart-temps. Mais c’est en fin de match qu’ils ont craqué avec un 5 sur 25 aux tirs dans le dernier quart-temps. Ils peuvent surtout regretter les quatre occasions qu’ils ont eu de s’éviter la fatidique prolongation durant les 30 secondes qui restaient à jouer après l’égalisation de James en fin de match.

Les résultats des matches de mardi : 

  • Conférence Est : 

Cleveland bat Toronto 113 – 112 a.p.; Cleveland mène 1-0 dans la série

Autre série en cours : Boston-Philadelphie (1-0)

  • Conférence Ouest : 

Golden State bat La Nouvelle-Orléans 121-116; Golden State mène 2-0 dans la série

Autre série en cours : Houston – Utah (1-0)

-Ligue des champions : revivez la qualification du Real Madrid en finale

Vainqueur 2-1 à l’aller, le Real Madrid a tremblé face au Bayern Munich (2-2), mais s’est qualifié mardi soir pour sa troisième finale consécutive de Ligue des champions !

Jusqu’au bout, le chemin vers Kiev aura été chaotique. Comme en quart de finale face à la Juventus, le Real Madrid a tremblé mardi soir face au Bayern Munich (2-2, 2-1 à l’aller), mais l’équipe de Zinédine Zidane s’est qualifiée pour la finale de laLigue des champions, grâce à un doublé de Karim Benzema. Le 26 mai, en Ukraine, ils tenteront de soulever la Coupe aux grandes oreilles pour la troisième fois consécutive !

REAL MADRID 2-2 BAYERN MUNICH

Buts : Kimmich (3e), Benzema (11e, 46e), J. Rodriguez (63e)

Le point final : Le Real est en finale pour la troisième fois consécutive ! Cueillis dès le début du match par un but de Joshua Kimmich (3e), les Madrilènes ont pu compter sur un Karim Benzema en grande forme pour revenir au score (11e). Au retour des vestiaires, l’attaquant français a profité d’une incroyable erreur du gardien adverse (46e) pour inscrire un doublé. Les Bavarois, loin de s’avouer vaincus, ont recollé grâce à James Rodriguez (63e) avant de pousser jusqu’au bout pour l’emporter. En vain. De quoi regretter leurs occasions manquées, ainsi que quelques décisions arbitrales en leur défaveur…

Le point après 90 minutes : la fin de match est tendue, et le match haché. Les Madrilènes sont désormais onze à défendre dans leur camp, et ne prennent plus aucun risque. Mais l’arbitre signale cinq minutes de temps additionnel…

Le point après 80 minutes : le Bayern donne tout pour revenir. Il faut un grand Keylor Navas pour empêcher les visiteurs de reprendre l’avantage. Le gardien costaricien est à la parade sur une demi-volée de Corentin Tolisso (74e), puis sur une tête puissante de Müller (79e). James Rodriguez, alerté par Franck Ribéry, a aussi vu sa volée repoussée in extremis par Raphaël Varane (75e). Le Real plie, mais ne rompt pas. Zinédine Zidane essaye de casser le rythme en effectuant plusieurs changements, dont celui de Karim Benzema, sorti sous une belle ovation.

Le point après 70 minutes : le Bayern recolle ! James Rodriguez, d’un tir croisé du droit qui file entre les jambes de Navas, redonne de l’espoir aux Bavarois (63e) ! Le Bayern Munich n’est plus qu’à un but de la finale de la Ligue des champions. Les Madrilènes, sont plus fébriles que jamais…

Le point après 50 minutes : l’incroyable boulette d’Ulreich ! Alors que le match reprend à peine, Tolisso remet en retrait vers son gardien, à ras de terre. Mais celui-ci, pourtant très bon en première période, se troue complètement ! Sans doute perturbé par le pressing de Benzema, il laisse passer le ballon sous son corps, de façon incompréhensible. Le Français n’en demandait pas tant et réalise le doublé (46e) ! Stupeur, le Bayern doit désormais marquer deux fois pour !

Le point après 60 minutes : le Bayern pousse, le Real manque le chaos. Malgré le but casquette inscrit par Benzema, le match n’a pas perdu en intensité. David Alaba (51e) et Mats Hümmels (60e) se sont tour à tour cassés les dents sur Keylor Navas. Le Real, lui, a procédé en contre, mais CR7, déjà muet au match aller, a manqué une énorme occasion en voyant sa reprise filer au-dessus des cages. Le Portugais était pourtant seul (54e). À noter, aussi, une nouvelle action litigieuse dans la surface madrilène, où Sergio Ramos, totalement désintéressé du ballon, a bousculé Robert Lewandowski. Encore une fois, l’arbitre n’a pas bronché (52e).

Le point à la mi-temps : Real et Bayern se neutralisent à la pause (1-1). Les Bavarois ont ouvert le score dès l’entame grâce à Joshua Kimmich (3e), déjà buteur à l’aller, mais Karim Benzema a rapidement remis les siens sur les rails (11e). Le match semble pouvoir basculer d’un côté comme de l’autre, tant les deux équipes se sont rendues coup pour coup dans cette première période. Juste avant de rentrer au vestiaire, les Allemands auraient cependant pu bénéficier d’un penalty, après une main de Marcelo dans la surface. Une chose est sûre : rien n’est encore fait dans cette rencontre.

Le point après 40 minutes : les deux équipes se rendent coup pour coup ! Le Bayern s’est d’abord procuré une énorme occasion, mais Lewandowski a vu sa frappe du gauche repoussée par Navas, avant que la tentative à bout portant de James Rodriguez, dans la foulée, ne flirte avec la transversale avant de sortir (34e) ! De l’autre côté, Cristiano Ronaldo a vu sa frappe du gauche détournée en corner par un Ulreich vigilant (38e). Sur le corner suivant, Sergio Ramos s’est parfaitement détendu pour ajuster une tête puissante. Dans le petit filet… extérieur (39e).

Le point après 30 minutes : le Real respire un (tout petit) peu plus. Les Madrilènes ont toujours du mal à sortir de leur camp, mais à chaque fois qu’ils le font, ils arrivent à se procurer des situations dangereuses, à l’image de Marcelo, dont le centre est repoussé du pied par Ulreich (28e). Mais l’équilibre est fragile côté merengue : le Bayern semble toujours aussi déterminé, et Raphaël Varane se plaint de la cuisse…

Le point après 20 minutes : Benzema permet au Real d’égaliser ! Au terme d’une belle action collective, Marcelo est trouvé sur son couloir gauche. Le Brésilien adresse un centre millimétré à destination du Français, qui termine de la tête (11e). Quel début de match ! Cela ne change pourtant pas grand-chose pour le Bayern, qui doit encore marquer pour espérer refaire sa différence du match aller. Les joueurs de Jupp Heynckes n’ont d’ailleurs pas semblé atteints psychologiquement et ont ont vite repris l’initiative. Servi par Corentin Tolisso, Lewandowski a fait passé un frisson dans les travées du Bernabéu. Au duel avec Sergio Ramos, le Polonais n’a cependant pas obtenu le penalty désiré (17e). À juste titre, a priori.

Le point après 10 minutes : le Bayern marque d’entrée ! Le centre de Thomas Müller est mal repoussé par Sergio Ramos… Joshua Kimmich, déjà buteur à l’aller, est à l’affût pour conclure du pied droit (3e). Les Bavarois, auteurs d’une très bonne entame, sont lancés ! Le Real a bien tenté de réagir dans la foulée, mais Cristiano Ronaldo, servi par Benzema dans la surface, n’a pu cadrer sa frappe (6e).

Le point sur l’avant-match : Si Cristiano Ronaldo, auteur de 15 buts en C1 cette saison, est évidemment de la partie, Isco et Carvajal sont eux à l’infirmerie. Zinédine Zidane a ainsi décidé d’aligner le jeune Lucas Vasquez au poste de latéral droit. “Zizou” par ailleurs choisi de titulariser Mateo Kovacic à la place de Casemiro au milieu et Karim Benzema en pointe. Le Bayern devra lui se passer de Jerome Boateng et d’Arjen Robben, blessés au match aller, tout comme Javi Martinez, laissé sur le banc au profit du Français Corentin Tolisso.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *