Les Simpsons battent un record, en pleine polémique sur la série

Cette polémique est centrée sur le personnage d’Apu Nahasapeemapetilon, gérant d’une supérette et d’origine indienne, auquel l’acteur blanc Hank Azaria prête sa voix depuis le début de la série.

La série animée Les Simpsons a battu dimanche le record du plus grand nombre d’épisodes pour une série à la télévision américaine, alors qu’elle connaît la première vraie polémique de son histoire et se voit taxée de racisme.

La chaîne Fox a diffusé dimanche le 636ème épisode de l’histoire de la famille Simpson, dépassant la série western Gunsmoke, qui s’était arrêtée à 635 en 1975, après 20 années à l’écran. Fox s’était engagé, fin 2016, à diffuser la série au moins jusqu’en 2019, lui assurant d’atteindre sa 30e saison, un seuil jamais atteint à la télévision américaine. Mais ce record intervient alors que la série fait face à sa première polémique d’ampleur.

Stéréotypes liés au personnage d’Apu. Elle est centrée sur le personnage d’Apu Nahasapeemapetilon, gérant d’une supérette et d’origine indienne, auquel l’acteur blanc Hank Azaria prête sa voix depuis le début de la série. L’acteur et comédien d’origine indienne Hari Kondabolu a produit un documentaire, sorti en novembre 2017, intitulé The Problem with Apu (Le problème avec Apu), dans lequel il dénonce les stéréotypes associés au personnage, en premier lieu son accent très marqué. Le créateur des Simpson, Matt Groening, comme Hank Azaria ont refusé d’apparaître dans le documentaire pour répondre à des questions sur le sujet.

Polémique. Après la sortie du film, Hank Azaria avait estimé publiquement qu'”il soulevait des points très intéressants”, mais la production n’avait pas réagi, jusqu’au 8 avril et l’épisode 633. Marge tente d’y expurger d’un livre pour enfants qu’elle a acheté de tous les éléments susceptibles de heurter la sensibilité de quiconque. Elle finit par le lire à sa fille Lisa, qui le trouve ennuyeux. “Que dois-je faire ?”, demande-t-elle. “C’est difficile à dire”, répond Lisa, en regardant les téléspectateurs. “Quelque chose qui a démarré il y a des décennies et était applaudi et inoffensif est aujourd’hui politiquement incorrect. Que peut-on y faire ?”, dit Lisa en se tournant vers un portrait d’Apu, à qui elle fait un clin d’œil. “Certaines choses seront gérées plus tard”, lui répond Marge. “Ou pas du tout”, conclut Lisa.

La voix américaine d’Apu prête à abandonner le personnage. Cette allusion, mal perçue par de nombreux observateurs, a augmenté la polémique, au point qu’Hank Azaria a proposé, mardi, de ne plus assurer la voix d’Apu. La polémique n’a pourtant pas fait bouger Matt Groening, qui s’est dit “fier de ce que nous faisons sur cette série”, lors d’un entretien au quotidien USA Today, publié vendredi. “Je pense que nous vivons une époque où les gens adorent faire comme s’ils étaient choqués.”

L’actrice Ashley Judd poursuit Weinstein pour avoir “ruiné sa carrière”

Selon la plainte que l’actrice a déposé, Harvey Weinstein aurait décidé de détruite sa carrière après qu’elle a résisté à son harcèlement sexuel.

L’actrice Ashley Judd a porté plainte lundi contre le producteur déchu Harvey Weinstein au tribunal de Los Angeles, l’accusant d’avoir ruiné sa carrière après qu’elle a résisté à son harcèlement sexuel. La comédienne fut l’une des premières à avoir brisé le silence sur le producteur, accusé d’avoir harcelé, agressé sexuellement ou violé une centaine de femmes.

Travailler avec Ashley Judd ? “Un cauchemar”. La plainte affirme que Harvey Weinstein a annihilé ses chances d’apparaître dans la trilogie fantastique de Peter Jackson Le seigneur des anneaux, l’une des plus lucratives de l’histoire du cinéma, en affirmant au réalisateur et à sa co-productrice que travailler avec la comédienne était “un cauchemar”.

Inscrite “sur une liste noire”. “Avec ces attaques sans fondement, Weinstein a réussi à faire inscrire Mme Judd sur une liste noire et a mis fin pour elle à la possibilité de travailler sur ce qui est devenu une série de films générant des milliards de dollars et 17 Oscars”, dénonce la plainte. “La pathétique réalité est que Weinstein était en fait en train de punir Judd d’avoir rejeté ses avances sexuelles un an plus tôt, quand il l’avait coincée dans sa chambre d’hôtel sous le prétexte de parler affaires”, poursuit ce texte, concluant : “M. Weinstein a usé de son pouvoir dans le secteur du divertissement pour nuire à la réputation de Mme Judd et à sa capacité à y travailler”.

Dommages et intérêts. La californienne de 50 ans réclame des dommages et intérêts d’un montant non spécifié et s’engage à les reverser au fonds de défense contre les victimes de harcèlement sexuel au travail Time’s Up, fondé par des actrices dont Natalie Portman et Reese Witherspoon.

Peter Jackson se rappelle de “commentaires négatifs”. L’ancien producteur a nié avoir eu un rôle décisionnaire dans la sélection des acteurs pour Le seigneur des anneaux, qui a commencé à être produit par son ancienne société Miramax avant de continuer avec une autre maison, New Line Cinema.  Le réalisateur vedette Peter Jackson a déclaré peu après l’éclosion du scandale Weinstein se souvenir de commentaires négatifs du producteur sur Ashley Judd ainsi que sur Mira Sorvino, une autre actrice qui l’accuse de l’avoir harcelée sexuellement. A la fin des années 1990 quand Peter Jackson préparait sa trilogie, toutes deux étaient alors de jeunes comédiennes à la carrière en ascension. Les principaux rôles féminins dans la trilogie ont finalement été tenus par Liv Tyler et Cate Blanchett.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *