NBA-Play-offs : Milwaukee pousse Boston à un septième match décisif

Après la victoire des Bucks jeudi soir face aux Celtics, 97 à 86, un match n°7 départagera les deux équipes samedi.

Milwaukee a obtenu sa “finale” en remportant devant son public le match n°6 (97-86) de son duel du 1er tour des play-offs NBA face à Boston, jeudi. Les deux équipes sont désormais dos à dos, avec trois victoires chacune. Par conséquent, il faudra attendre le match n°7 samedi pour connaître le prochain adversaire de Philadelphie, qualifié pour le 2ème tour depuis mardi.

Antetokounmpo fait encore des étincelles. Les Celtics, 2ème de la conférence Est, ne s’attendaient sans doute pas à une telle résistance de la jeune équipe des Bucks, mais le prodige grec Giannis Antetokounmpo a encore fait une démonstration de son talent. Après un départ timide, Milwaukee est revenu à la hauteur de Boston durant la 2ème période et a pris le large durant le 3ème quart-temps où les Bucks ont compté jusqu’à onze points d’avance. Le rookie Jayson Tatum (22 pts) et Terry Rozier (18 pts) ont ramené Boston, privé jusqu’à la saison prochaine de son meneur Kyrie Irving, à deux longueurs (80-78) à sept minutes de la sirène. Mais Antetokounmpo a redonné de l’air à son équipe avec quatre paniers dans le final pour un total de 31 points et 14 rebonds.

“L’impact physique” des Bucks. “On s’était dit avant le match que notre saison ne pouvait pas se terminer et qu’on allait gagner ce match, qu’importe la façon”, a expliqué Anteokounmpp, âgé de 23 ans. De son côté, l’entraîneur de Boston, Brad Stevens, a regretté les passages à vide de son équipe : “Dès qu’on s’est un peu reposé sur nos lauriers, cela nous a coûté cher.” “Leur rapidité d’exécution et leur impact physique nous ont fait mal”, a-t-il constaté, en référence aux 48 rebonds captés par les Bucks, contre 39 aux Celtics.

Le contre de LeBron James jugé illégal. Le contre décisif réalisé par LeBron James face à Victor Oladipo en fin du match n°5 du 1er tour des play-offs entre Cleveland et Indiana mercredi était illégal, a par ailleurs annoncé jeudi la NBA. Dans son rapport quotidien où elle analyse les images des deux dernières minutes de chaque match, la NBA a indiqué que “James avait contré le tir d’Oladipo après que le ballon a touché la planche”. Il s’agit donc d’un cas de “goaltending”, ou contre illégal réalisé alors que le ballon est dans sa phase descendante ou qu’il a touché la planche. Dans ce cas, le panier doit être accordé. Le score était alors de 95 à 95 et sur l’action suivante, LeBron James a donné la victoire à son équipe avec un panier à trois points inscrit à la dernière seconde (98-95), ce qui a permis aux Cavaliers de prendre l’avantage trois victoires à deux. À l’issue de la rencontre, Oladipo avait fait part de sa colère : “c’était du ‘goaltending’, c’est vraiment nul, on s’est battu pour revenir, ce panier était super-important.”

Les résultats des matches de jeudi :

Conférence Est : 

Milwaukee bat Boston 97 à 86

·         matches à venir : 

match n°7, samedi 28 avril : Boston – Milwaukee

match n°6, vendredi 27 avril: Indiana – Cleveland

match n°6, vendredi 27 avril: Washington – Toronto

Conférence Ouest : 

·         matches à venir :

match n°6, vendredi 27 avril : Utah – Oklahoma City

-Dopage : l’Italie et la France, pays les plus sanctionnés en 2016

L’AMA a répertorié en 2016 147 cas de violations des règles antidopage, ou cas de dopage, provenant de sportifs italiens, 86 pour des sportifs français.

L’Italie est le pays où l’Agence mondiale antidopage (AMA) a recensé le plus de violations des règles antidopage en 2016, devant la France et les Etats-Unis, selon un rapport publié jeudi.

86 cas en France. L’AMA a répertorié en 2016 147 cas de violations des règles antidopage, ou cas de dopage, provenant de sportifs italiens, 86 pour des sportifs français et 76 pour des sportifs américains. La Russie, au cœur d’un retentissant scandale de dopage, occupe la 6e position de ce classement avec 69 cas.

L’athlétisme, le plus sanctionné. Par sport, l’athlétisme  a été en 2016 la discipline la plus sanctionnée avec 205 violations, devant le bodybuilding (183) et le cyclisme (165), tandis que le football occupe la 5e position (79). Au total, l’AMA a répertorié 1.595 contrôles positifs en 2016 touchant des sportifs de 117 nationalités et évoluant dans 112 disciplines.

Le plus bas chiffre depuis 2013. Ce chiffre de 1.595 est le plus bas depuis 2013, date à laquelle l’AMA a publié son premier rapport de ce type : il marque une baisse de 15,9% par rapport à 2015 (1.929) et de 18,3% par rapport à 2013 où il avait culminé à 1.953. Sur ce total de 1.595 violations recensées en 2016, 1.326 proviennent de résultats d’analyse anormaux, ou contrôles positifs, et les 269 autres ont été révélés par des enquêtes et autres informations, a expliqué l’AMA.

“Des contrôles ‘intelligents’ issus de renseignements”. “Nous continuons de percevoir les effets des contrôles ‘intelligents’ issus de renseignements, un aspect auquel l’AMA porte une attention accrue alors que nous renforçons nos capacités en matière d’enquêtes et de collecte de renseignements”, s’est félicité son président, Craig Reedie. “Les contrôles en compétition et hors compétition restent cruciaux pour la détection du dopage, mais les événements récents ont montré que les enquêtes jouent un rôle de plus en plus important dans la protection des droits des sportifs propres dans le monde entier”, a-t-il poursuivi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

One response to “NBA-Play-offs : Milwaukee pousse Boston à un septième match décisif