Maradona est Dieu, Messi est Adam dans un club de foot argentin

L’artiste auteur de la fresque s’est inspiré du plafond de la chapelle Sixtine, à Rome. 

Un club de football en salle de Buenos Aires s’est librement inspiré de la chapelle Sixtine pour faire figurer sur son plafond Diego Maradona dans le rôle de Dieu qui tend le bras à Adam, qui prend les traits de Lionel Messi.

Fan de ballon rond, le pape argentin François devrait apprécier le geste audacieux du Sportivo Pereyra, salle où l’on joue au football et à d’autres sports collectifs sur une surface de la taille d’un terrain de basket-ball.

“La chapelle du foot a Messi et Maradona.” “Pour nous, ce terrain, c’est notre temple, un temple sacré du foot et quoi de mieux qu’une fresque au plafond digne d’un temple. La chapelle Sixtine a Dieu et Adam et la chapelle du foot a Messi et Maradona”, a expliqué l’entraîneur, Ricardo Elsegood, 30 ans.

Sur cette version de La Création d’Adam de Michel-Ange, à la place des chérubins qui entourent Dieu dans la version originale, d’autres idoles du foot argentin ont pris place : Juan Riquelme, Gabriel Batistuta, Mario Kempes, Sergio Agüero, Claudio Caniggia, Ricardo Bochini et Ariel Ortega. Tous vêtus du maillot blanc et bleu de l’Albiceleste, évidemment.

Près du stade de Boca Juniors. “C’est comme si Maradona avait donné à Messi la continuité du bon football”, explique l’artiste qui a peint la fresque, Santiago Barbeito. “On avait vu que le toit était assez sombre. On pensait le peindre en bleu avec des nuages blancs. Mais un jour, l’artiste est venu et a dit que c’était mieux de le faire avec Messi et Maradona”, raconte l’entraîneur Elsegood. 

Le club, où s’entraînent beaucoup d’enfants, est situé dans le quartier de Barracas, dans le sud de la capitale argentine, non loin du stade de Boca Juniors.

-NBA-Play-offs : Cleveland prend l’avantage, Houston qualifié, Oklahoma City miraculé

Cleveland a pris l’avantage sur Indiana grâce à LeBron James, tandis que le Thunder a renversé le Jazz avec un Westbrook stratosphérique. Houston est qualifié. 

Cleveland a pris l’avantage mercredi face à Indiana pour la première fois dans leur duel du 1er tour des play-offs en s’imposant 98 à 95 grâce à l’inévitable et impressionnant LeBron James. Houston, un des grands favoris dans la course au titre, s’est de son côté qualifié pour le deuxième tour des play-offs, alors que le Thunder reste en vie face à Utah (2-3 dans la série) après avoir remonté un déficit de 25 points dans la foulée d’un grand Russell Westbrook. 

“King James” phénoménal. Cleveland a encore été malmené par Indiana qui a fait la course en tête, avant de s’effondrer lors du 3ème quart-temps avec seulement 17 points marqués contre 32 encaissés. Avec onze points d’avance au début de la 4ème période, les Cavaliers semblaient se diriger sereinement vers la victoire, quand ils sont restés muets pendant quatre minutes. Indiana, porté par Domantas Sabonis (22 pts), est revenu à égalité (95-95) à trente secondes de la fin du temps réglementaire. 

Déjà capital dans la remontée de son équipe au 3ème quart-temps, LeBron James a d’abord réussi un contre déterminant face à Victor Oladipo, limité à 12 points (2 sur 15 aux tirs), puis a donné la victoire à son équipe avec un panier à trois points à la dernière seconde. Le triple champion NBA a fini la rencontre avec 44 points. Les Cavaliers mènent désormais trois victoires à deux face aux Pacers et peuvent empocher leur qualification pour les demi-finales de conférence vendredi s’ils remportent le match n°6 qui aura lieu à Indianapolis.

Westbrook maintient le Thunder en vie. Distancé de 25 points, Oklahoma City a réussi un incroyable retournement de situation mercredi pour s’imposer 107 à 99 grâce aux 45 points et 15 rebonds de Russell Westbrook face à Utah, qui mène désormais 3-2 dans la série. À huit minutes de la fin de la 3ème période, la franchise de Salt Lake City menait 71 à 46… Mais le Thunder a repris peu à peu pied sous l’impulsion de Westbrook, tandis que le pivot français d’Utah Rudy Gobert (11 pts, 10 rbds), impérial en défense jusque là, s’est fait beaucoup plus discret après avoir rapidement cumulé quatre fautes personnelles. 

Westbrook, meilleur joueur de la saison 2017-18, a marqué 20 points dans le seul 3ème quart-temps durant lequel son équipe a infligé un cinglant 22-3 à Utah qui ne s’en est pas remis… Le sixième match de la série aura lieu vendredi dans l’Utah.

Houston qualifié, Toronto relancé. Houston, meilleure équipe de NBA à l’issue de la saison régulière, a de son côté décroché son billet pour les demi-finales de conférence en dominant Minnesota 122 à 104 lors du match n°5, après avoir été cependant malmenés jusqu’au 3ème quart-temps. 

Enfin, dans le quatrième et dernier match de la nuit, Toronto, qui avait perdu les deux matches à Washington,a repris l’avantage face aux Wizards à l’issue du match n°5, remporté 108-98, avec notamment 32 points pour le leader d’attaque des Raptors, Demar DeRozan.

Les résultats des play-offs mercredi : 

Conférence Ouest :

Houston bat Minnesota 122 à 104; Houston remporte la série 4-1

Oklahoma City bat Utah 107 à 99; Utah mène 3-2 dans la série

·         Matches à venir : 

Match n°6, vendredi 27 avril : Utah – Oklahoma City
Match n°7 (si nécessaire), dimanche 29 avril : Oklahoma City – Utah

Conférence Est : 

Cleveland bat Indiana 98 à 95; Cleveland mène la série 3-2

Toronto bat Washington 108 à 98; Toronto mène la série 3-2

·         Matches à venir :

Match n°6, vendredi 27 avril : Indiana – Cleveland
Match n°7 (si nécessaire), dimanche 29 avril : Cleveland – Indiana

Match n°6, vendredi 27 avril : Washington – Toronto
Match n°7 (si nécessaire), dimanche 29 avril : Toronto – Washington

Match n°6, jeudi 26 avril : Milwaukee – Boston
Match n°7 (si nécessaire), samedi 28 avril: Boston – Milwaukee

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.