NBA – Play-offs : Golden State prend le large, Philadelphie s’impose à Miami

Dans une rencontre marquée par la mort de l’épouse du coach des Spurs Gregg Popovich, Golden State s’est imposé 110-97 face à San Antonio, et mène 3-0 dans la série.

L’émotion était forte, jeudi à San Antonio, après le décès d’Eric Popovich, l’épouse du coach historique des Spurs, à laquelle de nombreuses stars de la ligue ont rendu hommage. Privés de “Pop”, les joueurs de San Antonio n’ont rien pu faire face au champion NBA en titre Golden State, qui s’est imposé 110 à 97. Menant 3-0 dans la série du 1er tour des play-offs, les coéquipiers d’un Kevin Durant auteur de 26 points n’ont plus besoin que d’une victoire pour atteindre le 2e tour.

En l’absence de Stephen Curry, toujours convalescent après une blessure au genou gauche, Klay Thompson a lui aussi bien aidé son équipe avec 19 points. Durant, lui, n’a pas fini la rencontre après avoir connu une grosse frayeur en se tordant la cheville gauche. Il a suivi la fin du match depuis le banc des remplaçants.

Les Pelicans continuent leur entame de rêve. Le cauchemar continue pour Portland. Pourtant favoris après leur troisième place à l’Ouest, les Blazers se sont à nouveau inclinés face à de surprenants Pelicans (119-102). La franchise de la Nouvelle-Orléans, une nouvelle fois portée par son “franchise player” Anthony Davis (28 points à 11/18 au tir et 11 rebonds), a également pu compter sur son ailier fort espagnol Mirotic auteur de 30 points, à 12/15 au tir et 4/6 à 3 points. Avec 16 points, 11 passes et 5 rebonds, le meneur Rajon Rondo a confirmé sa bonne forme en ce début de play-offs. Du côté des Blazers, Damian Lillard a une nouvelle fois été trop maladroit, avec 20 points, (5/14 au tir et 3/9 à 3 points).

À l’Est, Philadelphie a repris l’avantage jeudi face à Miami en s’imposant sur le parquet du Heat 128 à 108 grâce à son pivot star Joël Embiid, de retour de blessure. Absent depuis le 28 mars, le Camerounais, surmotivé, a inscrit 23 points, et capté 7 rebonds en seulement 30 minutes. L’Italien Marco Belinelli a ajouté 21 points, tout comme le Croate Dario Saric, tandis que le rookie australien Ben Simmons a fini la rencontre avec 19 points et 12 rebonds. Les Sixers mènent deux victoires à une. La prochaine rencontre aura lieu samedi, toujours à Miami.

Les résultats des matches du 1er tour des play-offs NBA, disputés jeudi :

CONFÉRENCE EST

Philadelphie (3e)-Miami (6e) : 128-108

CONFÉRENCE OUEST

New-Orleans (6e)-Portland (3e) : 119-102

Golden State (2e)-San Antonio (7e) : 110-97

 

-Fraude liée au dopage : Lance Armstrong va payer 5 millions de dollars d’indemnités

Le cycliste américain, qui a reconnu s’être dopé, a accepté de payer ce montant pour l’abandon d’une procédure judiciaire lancée par l’US Postal, l’un de ses anciens sponsors.

La star déchue du cyclisme Lance Armstrong a accepté de payer cinq millions de dollars en indemnités pour l’abandon d’une procédure judiciaire lancée notamment par l’un de ses anciens sponsors, la Poste américaine, a indiqué jeudi son avocat. La Poste américaine (US Postal) et Floyd Landis, l’un de ses anciens coéquipiers qui avait servi de lanceur d’alerte, réclamaient 100 millions de dollars au titre d’indemnisation après qu’Armstrong a reconnu en 2013 avoir eu recours au dopage durant sa carrière.

“Cela met un terme à toutes les procédures contre Armstrong liées à ses aveux faits en 2013 de recours à de substances dopantes durant sa carrière de coureur professionnel”, a expliqué Elliot Peters, avocat d’Armstrong.

Armstrong se dit “heureux d’avoir résolu cette affaire.” “Je suis heureux d’avoir résolu cette affaire et de pouvoir avancer dans ma vie”, a réagi Lance Armstrong, cité dans le communiqué de son avocat. “Je suis particulièrement satisfait d’avoir fait la paix avec US Postal. Même si je trouvais la procédure injustifiée et injuste, j’essaie depuis 2013 d’assumer mes responsabilités pour mes erreurs et de faire amende honorable quand c’est possible”, a poursuivi l’ancien patron incontesté du peloton professionnel, banni à vie en 2012.

En février 2015, Lance Armstrong -dont les sept victoires dans le Tour de France ont été annulées- a été condamné par la justice américaine à verser dix millions de dollars à l’un de ses ex-parraineurs, la société SCA Promotions.

-Foot : derby sanglant à Istanbul, l’entraîneur de Besiktas blessé

Le derby, l’un des plus bouillants d’Europe, a été interrompu par l’arbitre après que Senol Günes se fut effondré à la 57ème minute.

L’entraîneur du Besiktas Istanbul a été hospitalisé jeudi soir après avoir été blessé à la tête par un projectile en plein match de coupe contre l’équipe rivale de Fenerbahçe, un incident spectaculaire qui a poussé l’arbitre à suspendre la rencontre. Le derby, l’un des plus bouillants d’Europe, a été interrompu par l’arbitre après que Senol Günes se fut effondré à la 57ème minute près de son banc de touche, la tête entre les mains.

Le crâne recousu avec des agrafes. D’après les médias turcs, Günes a été touché à la tête par au moins un projectile lancé depuis les tribunes. Alors que les joueurs de Besiktas sprintaient vers les vestiaires, le technicien turc a été évacué à la hâte du terrain. Le personnel médical de son club lui a recousu le haut du crâne à l’aide d’agrafes, selon des images diffusées par les médias. L’entraîneur a ensuite été transporté en urgence à l’hôpital.

L’arbitre, Mete Kalkavan, a décidé de suspendre cette rencontre de demi-finale retour de coupe de Turquie qui se déroulait sur le terrain de Fenerbahçe, sur la rive asiatique d’Istanbul. Le score était de 0 à 0 (2-2 au match aller). “Je suis profondément attristé”, a déclaré le président de Besiktas, Fikret Orman, après la suspension de la rencontre. “L’état de notre entraîneur est bon”, a-t-il ajouté. Âgé de 65 ans, Senol Günes est l’un des entraîneurs turcs les plus respectés en Turquie. Il a notamment mené la sélection nationale en demi-finale de la Coupe du monde en 2002, décrochant la troisième place, le meilleur résultat de son histoire.

15 personnes interpellées. En fin de soirée, les chaînes d’information NTV et CNN-Türk ont rapporté que 15 personnes avaient été interpellées en lien avec les violences. Parmi elles, figure un homme soupçonné d’avoir jeté un briquet sur Günes. Cet incident a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, où des internautes appelaient la Fédération turque de football (TFF) à prendre des sanctions contre Fenerbahçe et à prononcer Besiktas vainqueur du match.

L’incident s’est produit après une escalade des tensions en première période, avec notamment l’expulsion du défenseur portugais de Besiktas Pepe à la demi-heure de jeu pour un tacle assassin. L’arbitre avait déjà interrompu la partie pendant cinq minutes en première mi-temps après des jets de projectiles contre les joueurs de Besiktas tirant les coups de pied de coin. Günes a été touché par un projectile alors qu’il tentait de calmer l’un de ses remplaçants, le portier turc Tolga Zengin, qui se disputait avec des supporters de Fenerbahçe.

Une fin de saison tendue. La fin de saison en championnat turc déchaîne les passions étant donné l’écart très réduit en haut de tableau : le leader, Galatasaray, n’a qu’un point d’avance sur Besiktas et Basaksehir, qui devancent de deux petites longueurs Fenerbahçe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.