“L’opération de Neymar s’est bien passée”, annonce la Fédération brésilienne de football

“L’opération est terminée, Neymar est déjà dans sa chambre. Tout s’est bien passé”, a indiqué un attaché de presse de la CBF à la sortie de l’hôpital

L’opération de Neymar “s’est bien passée”, a annoncé à l’AFP la Fédération brésilienne de football (CBF), à l’issue de l’intervention chirurgicale samedi à Belo Horizonte, dans le sud-est du Brésil.

L’opération  est terminée, Neymar est déjà dans sa chambre. Tout s’est bien passé”, a indiqué un attaché de presse de la CBF à la sortie de l’hôpital, ajoutant qu’un communiqué conjoint du PSG et de la fédération serait envoyé sous peu avec des précisions. “Tout s’est bien passé, Dieu merci”, a renchéri une attachée de presse du joueur, à l’issue de l’opération qui était censée débuter à 9h (12h GMT).

“Le Dr Lasmar est le meilleur joueur de la Seleçao”. Le pied le plus cher de la planète football est passé entre les mains du chirurgien Rodrigo Lasmar, médecin de la sélection brésilienne, accompagné du Français Gérard Saillant, célèbre pour avoir opéré le genou de l’ex-attaquant Ronaldo. Selon des membres de familles de patients de l’hôpital, l’opération a eu lieu au 16e étage de l’établissement, dont une aile entière a été privatisée pour “Ney”. Pour qu’aucune information ne fuite vers l’extérieur, le personnel de l’hôpital a reçu un message leur interdisant d’utiliser les téléphones mobiles à proximité du joueur.

Plusieurs dizaines de fans se sont rendus devant l’hôpital dans l’espoir de voir la star, qui ne devrait toutefois quitter l’établissement que dimanche. “La Coupe du Monde commence ici, aujourd’hui. Avec cette opération, (le Dr) Lasmar est le meilleur joueur de la Seleçao en ce moment”, explique à Iago Coura, 24 ans. Iago et trois de ses amis sont venus avec des masques de Neymar et ont prévu d’organiser un barbecue en son honneur. “Sa récupération sera optimale. Ici, ils ont de bonnes installations et une bonne équipe médicale. Avec l’aide de Dieu, tout va bien se passer”, a affirmé Gracia Maria de Mello Medeiros, qui venait de rendre visite à sa petite fille née dans une maternité toute proche.

Au moins deux mois et demi de récupération. Neymar “devrait passer deux à trois semaines sans pouvoir poser le pied par terre et devra ensuite marcher avec des béquilles. Une fois que la blessure est cicatrisée, il pourra commencer les séances de kiné pour bien récupérer les mouvements de ses chevilles et renforcer ses mollets”, a expliqué à l’AFP-TV José Luiz Runco, ancien médecin de la Seleçao, à qui le Dr Lasmar a succédé en 2014 à la tête du département médical de la fédération brésilienne.

Rodrigo Lasmar avait annoncé jeudi matin que le temps de récupération était estimé entre “deux mois et demi à trois mois”, le joueur souffrant selon lui d’une “fracture” du cinquième métatarsien et non d’une “fissure” comme l’évoquait le PSG en début de semaine.

NBA : Houston insatiable, Cleveland dans le flou

Houston a enchaîné une 15ème victoire consécutive en battant Boston, samedi, tandis que Cleveland s’est incliné face à Denver malgré un très bon LeBron James.

Houston est venu à bout de Boston 123 à 120 pour enchaîner une quinzième victoire consécutive samedi. Les Rockets n’ont plus connu la défaite depuis le 28 janvier, une éternité en NBA, et consolident leur statut de prétendant plus que sérieux au titre.

26 points pour Harden. Les leaders de la conférence Ouest qui affichent le meilleur bilan de NBA (49 v-13 d), ont pourtant souffert devant leur public, mais James Harden (26 points) et surtout Eric Gordon (29 pts) et Trevor Ariza (21 pts), décisifs dans le “money time”, ont fini par écœurer Boston.

Les Celtics, sous l’impulsion de Kyrie Irving (18 pts) et de Marcus Morris (21 pts), avaient pris l’ascendant à partir de la 2e période et ont compté jusqu’à neuf points d’avance (47-38), mais ils sont toujours restés sous la menace des Rockets. Dans un match indécis jusqu’au bout, Houston a arraché la victoire grâce à Ariza qui a marqué dans la dernière minute un panier à trois points et réussi sur la possession suivante une interception capitale. “C’est important de gagner ce genre de match, cela montre qu’on a du caractère”, s’est félicité Harden, grand favori pour le trophée de meilleur joueur de la saison (MVP).

Cleveland battu malgré un nouveau triple double de James. Un autre prétendant au titre, Cleveland, lourdement battu à domicile par Denver 126 à 117, fait grise mine. Les Cavaliers, 3e (36 V-26 d), ont perdu trois de leurs quatre derniers matches pourtant disputés à domicile et se retrouvent sous la menace de Washington (4e, 36 v-27 d), Indiana (5e, 35 v-27 d) et Philadelphie (6e, 34 v-27 d).

LeBron James ne se ménage pourtant pas et s’est offert son 13e “triple double” (trois catégories de statistiques à dix unités et plus, 25 pts, 15 passes décisives, 10 rebonds) de la saison, record personnel sur une saison égalé, mais cela ne suffit pas à sortir Cleveland du marasme.

“Il faut tous qu’on s’améliore.” Face à Denver, porté par Gary Harris (32 pts), les “Cavs” ont craqué après seulement sept minutes de jeu et ont rapidement compté dix points de retard. Ils ont recollé au score à plusieurs reprises sous l’impulsion de James et de JR Smith (19 pts), de retour d’une sanction interne d’un match pour avoir lancé un bol de soupe sur un entraîneur-adjoint.

Mais les Nuggets ont vite repris le large grâce à leur précision à trois points (19 sur 35) et une défense de Cleveland bien passive. “Il faut tous qu’on s’améliore, pas seulement les derniers joueurs qui sont arrivés, on en est encore à chercher nos repères”, s’est inquiété “King James”.

Résultats des matches disputés samedi :

San Antonio – LA Lakers 112 – 116
Houston – Boston 123 – 120
Cleveland – Denver 117 – 126
Miami – Detroit 105 – 96
Portland – Oklahoma City 108 – 100
Sacramento – Utah 91 – 98
Orlando – Memphis 107 – 100

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *