Football : Pep Guardiola soutient Arsène Wenger, en difficulté avec Arsenal

Pep Guardiola, l’entraîneur de Manchester City, est venu au secours d’Arsène Wenger, qui vient de subir deux lourdes défaites face aux Mancuniens.

Après deux défaites en quatre jours face à Manchester City, subies sur le même score de 3-0, Arsène Wenger est dans la tourmente à Arsenal. L’entraîneur des Citizens, Pep Guardiola, est venu jeudi soir au secours du technicien français, dont il se dit “admiratif”.

“Wenger a beaucoup d’expérience”. “Il sait l’admiration que j’ai pour lui”, a déclaré l’Espagnol, compatissant. “On a joué, on s’est battu l’un contre l’autre à de nombreuses reprises avec Barcelone, le Bayern Munich et maintenant en Premier League. Je sais dans quelle situation il se trouve. Tous les entraîneurs peuvent s’y retrouver un jour. Il sait comment gérer tout ça, il a beaucoup d’expérience”. Pep Guardiola, qui a dirigé son 100ème match à la tête des Citizens, est désormais à cinq victoires du titre national avec une très confortable avance.

Très mauvais début d’année 2018. Arsenal, déjà lourdement battu sur le même score par les Mancuniens dimanche en finale de la Coupe de la Ligue anglaise, compte lui 30 points de retard sur le leader et 10 sur la dernière place qualificative en Ligue des champions en raison d’un énorme passage à vide depuis le début de l’année civile. Les Gunners ont en effet perdu sept de leur treize matches en 2018 et leur entraîneur depuis 1996 se retrouve une nouvelle fois au cœur des critiques alors que son contrat expire en 2019.

-Golden State souverain, Westbrook assomme Phoenix

Les Warriors se sont imposés vendredi sur le parquet d’Atlanta 114 à 109. C’est la cinquième victoire de suite de l’équipe.

Golden State s’est imposé vendredi sur le parquet d’Atlanta 114 à 109 pour signer sa cinquième victoire de suite grâce aux 28 points de Stephen Curry qui s’est de nouveau tordu, sans conséquence a priori, la cheville droite. Avec 28 points en 24 minutes, Curry n’a pas perdu son temps contre les Hawks qu’il a écœurés en fin de 2e période avec 15 points en sept minutes. Le meneur des Warriors s’est également offert un nouveau fait de gloire en devenant le premier joueur de l’histoire à enchaîner six saisons de suite avec au moins 200 paniers à trois points.

Frayeur pour Curry. Mais le double champion NBA et double MVP a aussi connu une petite frayeur durant la première période en butant sur son coéquipier Zaza Pachulia et se tordant la cheville droite qu’il s’était blessée en décembre. Il a immédiatement quitté le terrain pour être examiné par l’encadrement médical qui a rapidement rassuré Steve Kerr. L’entraîneur de Golden State a relancé son meneur-vedette en 2e période, avant de le mettre au repos par précaution après quelques minutes de jeu en 3e période.

Succès pour Westbrook. Le meneur vedette d’Oklahoma City Russell Westbrook a inscrit 43 points lors de la victoire de son équipe 124 à 116 à Phoenix, vendredi. Le meilleur joueur de la saison 2016-17 a fini la rencontre avec 43 points (16 sur 25 au tir) en 40 minutes de jeu, 14 rebonds et huit passes décisives. Il a garanti la victoire de son équipe, chahutée par les Suns, avec un dernier panier à trois points et deux rebonds offensifs dans le final. OKC a signé sa 37e victoire en 64 matches et a consolidé avec ce troisième succès de suite sa 6e place dans une conférence Ouest très disputée.

Résultats des matches disputés vendredi :

Utah – Minnesota 116 – 108
Washington – Toronto 95 – 102
LA Clippers – New York 128 – 105
Atlanta – Golden State 109 – 114
Phoenix – Oklahoma City 116 – 124
Chicago – Dallas 108 – 100
Memphis – Denver 102 – 108
Milwaukee – Indiana 96 – 103
Orlando – Detroit 115 – 106 a.p.
Philadelphie – Charlotte 110 – 99

-Athlétisme : une Écossaise décroche une médaille de bronze après sept heures et 1.600 euros (1970 dollars us) de taxi

Laura Muir, 24 ans, pensait arriver largement avant le 3.000 m des championnats du monde en salle de Birmingham, jeudi. Mais la météo en a décidé autrement.

Un taxi pour le bronze. Jeudi soir, l’athlète écossaise Laura Muir a terminé à la 3ème place du 3.000 m aux championnats du monde d’athlétisme en salle de Birmingham. Mais pour concourir dans la ville du centre de l’Angleterre, la sportive a vécu un véritable périple depuis Glasgow, à 460 kilomètres du lieu de la compétition.

L’avion et le train annulés. La jeune femme de 24 ans devait au départ prendre un avion depuis la ville écossaise, mercredi. Mais en raison des intempéries, son vol a été annulé. Elle a ensuite pensé au train mais là aussi, le trajet n’a pas été assuré. Comment, dès lors, arriver à temps pour disputer la course de jeudi ? Comme le raconte The Sun, la Fédération britannique a dépêché un taxi pour elle et son coach, Andy Young. Sept heures de trajet dans la neige et 1.500 livres (1.680 euros environ) plus tard, l’équipage est finalement parvenu à Birmingham, vers 23 heures.

“On ne voyait pas le capot”. “À un moment, j’ai pensé que n’y arriverions pas”, a-t-elle expliqué auprès du Guardian. “Quand nous avons quitté la maison, il y avait beaucoup de neige et le taxi avait deux heures de retard. Passer la ville de Carlisle était très compliqué, on ne voyait pas le capot de la voiture, les essuie-glace étaient gelés.” Mais après avoir passé cette ville du nord de l’Angleterre, les conditions météorologiques se sont légèrement améliorées, ce qui lui a permis d’arriver à l’hôtel mercredi soir.

Sa première médaille internationale. Laura Muir, qui termine des études de vétérinaire à l’université de Glasgow, a finalement pu prendre part à la course. Et après ce trajet fou, elle a donc fait mieux que participer puisqu’elle a décroché le bronze derrière l’intouchable éthiopienne Genzebe Dibaba et la Néerlandaise Sifan Hassan. Sa première médaille au niveau international, si chèrement acquise…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *