PSG : Neymar absent “au moins six semaines”, prévient son père

Neymar, l’attaquant star du PSG, souffre d’une “entorse” de la cheville droite et surtout d’une “fissure” d’un os du pied. 

Le Paris Saint-Germain devra se passer pour le match retour de Ligue des champions face au Real Madrid de sa vedette brésilienne Neymar, blessé à la cheville droite contre l’OM, qui sera absent “au moins six semaines”, a assuré le père du joueur à la chaîne ESPN Brasil.

Indisponible pour le Real. La “petite option” de retour contre le Real, qu’a laissé entrevoir Unai Emery mardi après-midi, n’aura donc tenu que quelques heures. Le temps que le clan Neymar ne se décide à officialiser un forfait que s’était refusé de faire le PSG malgré le diagnostic inquiétant de la blessure. Dans un entretien à la chaîne ESPN Brasil, le père du joueur a annoncé qu’il serait absent “au moins six semaines”, et donc indisponible pour disputer le 8e de finale retour de Ligue des champions contre le Real (défaite 3-1 à l’aller), le 6 mars.

Un traitement de “six à huit semaines”. “Le PSG sait déjà qu’il ne pourra pas compter sur Neymar lors des prochains matches, pendant au moins six semaines, car ce traitement durera six à huit semaines. C’est ce qui est déjà défini, peu importe s’il y a (chirurgie) ou non”, a confié le père et conseiller du joueur sur la chaîne brésilienne, ajoutant qu’il sera de retour “fin avril”. 

Emery plus optimiste… et moins clair. La clarté de l’intervention de Neymar Senior tranche avec le communiqué médical laconique du club parisien lundi et le point-presse évasif de son entraîneur avant le Classique PSG-OM. “Pour Neymar, il n’y a pas de décision d’opération, on va voir comment ça évolue dans les jours qui viennent”, avait simplement dit le technicien parisien alors que la presse brésilienne évoquait l’option d’une intervention chirurgicale. S’il a reconnu que la participation de son numéro 10 face au Real semblait aujourd’hui “plus difficile” que dimanche soir, quand il se disait plutôt “optimiste”, le technicien basque s’est refusé à acter le forfait de son meilleur joueur à une semaine du match le plus important de la saison.

-Foot : le Real Madrid battu à une semaine du match contre le PSG

Les Madrilènes se sont inclinés sur la pelouse de l’Espanyol Barcelone (1-0), mardi soir lors de la 26e journée de Liga. 

Coup de froid pour le Real Madrid. Sans Cristiano Ronaldo, ménagé, les Madrilènes ont été surpris en fin de match par l’Espanyol (1-0) mardi pour la 26e journée du Championnat d’Espagne. Les hommes de Zinédine Zidane voient s’interrompre leur série de cinq victoires, à une semaine du huitième retour de Ligue des champions face au PSG.

Un but encaissé dans le temps additionnel. Sous un mélange de pluie et de neige, un but de Gerard Moreno dans le temps additionnel (90e+3) a permis à l’Espanyol Barcelone de s’imposer à domicile et sanctionner le Real, sauvé à plusieurs reprises par son gardien Keylor Navas et freiné par le portier adverse Diego Lopez.

Cette défaite inattendue met un terme à l’enchaînement de cinq succès consécutifs réussi ces dernières semaines par le Real et laisse la “Maison blanche” (3e, 51 pts) à la portée de Valence (4e, 49 pts), opposé mercredi à l’Athletic Bilbao.

 

Encore blessé, Rafael Nadal renonce à participer au tournoi d’Acapulco

Alors qu’il se réjouissait visiblement de revenir à la compétition, Rafael Nadal a dû repousser l’échéance, souffrant de la même douleur que celle qui l’avait contraint à l’abandon, lors de l’Open d’ Australie.

L’Espagnol Rafael Nadal, le numéro 2 mondial qui devait effectuer son retour en compétition mardi, a dû déclarer forfait au tournoi d’Acapulco après le réveil d’une ancienne blessure.

Nadal préfère rester prudent. “C’était mon objectif et mon rêve de jouer le tournoi. Mais malheureusement, hier (lundi, ndlr), j’ai ressenti une douleur dans la jambe à l’entraînement”, a expliqué Nadal, âgé de 31 ans et vainqueur à deux reprises dans cette station balnéaire mexicaine (2005, 2013), au cours d’une conférence de presse. “Lors de mon dernier entraînement avant de débuter le tournoi, j’ai recommencé à sentir sur un mouvement un pincement dans la même zone qu’en Australie” a expliqué le Majorquin. “Les médecins m’ont dit de ne pas jouer car il y avait un risque d’augmenter la lésion” a-t-il ajouté. “C’est peut-être une problème mineur (…) mais on ne pourra pas le savoir avant d’avoir fait des analyses pertinentes” a-t-il expliqué aux journalistes.

Pas un match depuis l’Open d’Australie. Le Majorquin n’a plus joué depuis son abandon au 5e set du quart de finale face au Croate Marin Cilic, en janvier, en Australie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *