Jared Kushner, gendre de Trump, ne pourra plus lire les informations top secrètes

Suite à des révélations sur un autre conseiller, l’exécutif américain a décidé de restreindre l’accès aux informations ultra-sensibles. Jared Kushner lui-même est impacté.

Jared Kushner, gendre et proche conseiller de Donald Trump, n’a désormais plus accès aux informations classifiées les plus sensibles de la Maison-Blanche, ont indiqué mardi des sources proches du dossier.

Une autorisation temporaire jusqu’ici. Jared Kushner, qui est marié à Ivanka Trump, fille aînée du président américain, est chargé en particulier des négociations sur le processus de paix israélo-palestinien. Il avait jusqu’ici accès aux informations les plus sensibles mais ne disposait pour ce faire que d’une autorisation temporaire.

Victime collatérale. Or l’exécutif américain a décidé de revoir les procédures en place après les révélations sur un autre conseiller ayant travaillé pendant des mois au plus près de Donald Trump sans avoir obtenu un feu vert complet à l’issue des vérifications auxquelles se soumettent les employés de la Maison-Blanche. Ce dernier, Rob Porter, a été contraint à la démission en raison d’accusations de violences conjugales formulées par ses deux ex-épouses.

“Confiance” en Kushner. Les services de John Kelly, secrétaire général de la Maison-Blanche, ont renvoyé à un communiqué qu’il avait diffusé la semaine dernière et où il réaffirmait sa confiance au gendre du président, sans autres précisions. “Comme je l’ai dit à Jared il y a quelques jours, j’ai pleinement confiance dans sa capacité à mener à bien ses tâches en matière de politique étrangère, notamment concernant nos efforts sur le processus de paix israélo-palestinien et la question de nos relations avec le Mexique”, écrivait-il.

-Égypte : six mois de prison pour une chanteuse ayant plaisanté sur le Nil

Une chanteuse populaire mais controversée a été condamnée à de la prison en Égypte pour avoir dénigré le Nil sur ses eaux sales.

La chanteuse de pop égyptienne Sherine Abdel Wahab a été condamnée mardi à six mois de prison pour avoir dénigré le Nil en plaisantant sur la qualité de son eau, selon des sources judiciaires. Populaire dans le monde arabe, cette chanteuse à succès a écopé de cette peine, prononcée par un tribunal du Caire, pour avoir “diffusé de fausses informations” et “troublé l’ordre public”.

“Bois de l’Evian, c’est mieux !” La peine de prison prononcée est suspensive le temps de l’appel, moyennant le versement d’une caution de 5.000 livres égyptiennes (environ 230 euros). Il y a quelques mois, des internautes avaient partagé sur les réseaux sociaux une vidéo d’un concert aux Émirats arabes unis où un fan demandait à la star de chanter Avez-vous bu l’eau du Nil ?, l’un de ses succès. “Tu attraperais la bilharziose”, avait-t-elle répondu, en référence à une maladie provoquée par des vers parasites présents dans certaines eaux douces. “Bois de l’Evian, c’est mieux !”, avait-t-elle plaisanté.

Un sujet polémique. Le Nil reste un sujet sensible en Égypte, le pays craignant pour son approvisionnement en eau depuis la construction par l’Éthiopie du grand barrage. Les discussions entre les deux pays, ainsi que le Soudan, piétinent. Le syndicat des musiciens avait annoncé qu’il interdirait à la chanteuse de se produire sur scène en Égypte. Pendant la polémique, Sherine Abdel Wahab avait alors présenté ses excuses. Populaire mais parfois controversée, elle a été membre du jury de la version arabe du célèbre télé-crochet The Voice.

-Venezuela : Maduro officiellement candidat à la présidentielle

Élu en 2013, Nicolas Maduro est très impopulaire dans ce pays pétrolier en pleine crise économique.

Le président socialiste du Venezuela Nicolas Maduro a officiellement déposé mardi sa candidature à la présidentielle anticipée du 22 avril, qui sera boycottée par l’opposition.

“Voilà le plan de la patrie 2025, qui consiste en un renforcement de la voie et de l’héritage de notre bien aimé commandant Hugo Chavez (…) vers la prospérité économique”, a déclaré le chef de l’État socialiste en remettant son dossier à la présidente du Conseil national électoral (CNE) Tibisay Lucena, en direct à la télévision.

Une opposition divisée et affaiblie. Vêtu de sa traditionnelle chemise rouge, Nicolas Maduro s’était rendu peu avant sur la tombe du défunt Hugo Chavez, qui a dirigé le pays de 1999 à 2013. “Nous allons l’élire à nouveau, avec notre bulletin de vote nous allons résoudre les problèmes que nous avons”, a déclaré Hector Cadenas, un militant du camp au pouvoir qui attendait le président devant le CNE.

Prenant de court une opposition divisée et affaiblie, le président socialiste Nicolas Maduro a avancé au 22 avril l’élection présidentielle initialement prévue pour la fin de l’année. Élu en 2013, Nicolas Maduro est très impopulaire dans ce pays pétrolier en pleine crise économique, frappé par de graves pénuries de médicaments et d’aliments.

-Trump nomme son directeur de campagne en vue de l’élection de 2020

Alors que la prochaine élection présidentielle américaine n’aura lieu que dans près de 1.000 jours, Donald Trump fait régulièrement allusion à un deuxième mandat.

Le président américain Donald Trump, qui n’a jamais caché se volonté de se représenter en 2020 pour un deuxième mandat, a annoncé mardi la nomination d’un directeur de campagne pour son “comité de réélection”. C’est Brad Parscale, qui fut chargé de la stratégie numérique lors de la campagne de 2016, qui occupera cette fonction, selon un communiqué de l’équipe du président septuagénaire.

La prochaine élection présidentielle américaine aura lieu dans près de 1.000 jours, le 3 novembre 2020. Donald Trump, 71 ans, fait régulièrement allusion au deuxième mandat qu’il espère. “Nous avons sept années devant nous”, a-t-il ainsi lancé vendredi lors du grand rendez-vous annuel des conservateurs américains. Il raille par ailleurs souvent la faiblesse de ses adversaires démocrates potentiels pour mieux afficher sa conviction qu’il est installé pour huit ans pour à la Maison-Blanche.

Le nom d’Oprah Winfrey a un temps circulé… Début février, lorsque le nom de l’animatrice Oprah Winfrey a circulé après un discours remarqué lors de la cérémonie des Golden Globes, il s’était immédiatement emparé du sujet. Se disant convaincu qu’elle ne se présenterait pas, il avait aussitôt martelé sa certitude qu’il sortirait vainqueur d’un éventuel duel avec cette dernière. “Brad (Parscale) a joué un rôle crucial pour apporter une approche rigoureuse de la technologie et de la gestion des données lors de la campagne de 2016”, a souligné Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump à la Maison-Blanche. “Son leadership et son expertise contribueront à bâtir une campagne du meilleur niveau qui soit”, a-t-il ajouté.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *