Boris Johnson en Birmanie pour la crise des Rohingyas

Dimanche, après sa rencontre avec Aung San Suu Kyi, il devait se rendre en État Rakhine, avant de poursuivre sa tournée asiatique en Thaïlande.

Le chef de la diplomatie britannique Boris Jonhson a rencontré dimanche en Birmanie son homologue Aung San Suu Kyi sur l’épineux dossier des musulmans rohingyas.

“Ils ont parlé avec franchise et amitié des derniers développements en Etat Rakhine, y compris du retour des réfugiés”, a confirmé la diplomatie birmane dans un communiqué publié sur Facebook. Aucun détail n’a filtré pour l’heure sur les discussions, alors que l’armée birmane est accusée par l’ONU d’un nettoyage ethnique dans l’ouest du pays, d’où près de 700.000 Rohingyas ont fui vers le Bangladesh voisin depuis août 2017.

Boris Jonhson s’est rendu samedi au Bangladesh, où il a rencontré des réfugiés rohingyas et visité un camp abritant 500.000 d’entre eux afin “d’en apprendre plus sur les persécutions qu’ils ont endurées”, a souligné la diplomatie britannique dans un communiqué. “Il est vital que les réfugiés rohingyas soient autorisés à rentrer dans leurs maisons en Etat Rakhine sur la base du volontariat, en toute sécurité et avec dignité”, a déclaré Boris Johson au Bangladesh samedi. Dimanche, après sa rencontre avec Aung San Suu Kyi, il devait se rendre en Etat Rakhine, avant de poursuivre sa tournée asiatique en Thaïlande. Cette visite intervient dans un contexte de défiance de la Birmanie vis-à-vis de la communauté internationale, qu’elle juge pro-rohingya.

 

Indonésie : un homme maîtrisé après avoir attaqué une église à l’épée

L’Indonésie est le pays musulman le plus peuplé au monde. 

La police est parvenue dimanche à neutraliser un homme armé d’une épée qui avait attaqué en pleine messe une église de l’île indonésienne de Java, blessant quatre personnes dont un prêtre.

“Nous ne connaissons pas le mobile de l’agresseur”. Une centaine de personnes étaient rassemblées dans l’église de la ville de Sleman, dans la province de Yogyakarta, quand l’agresseur est arrivé avec une épée d’un mètre. “Quatre personnes ont été blessées, plutôt grièvement, mais nous ne connaissons pas le mobile de l’agresseur”, a déclaré à l’AFP Yulianto, porte-parole de la police de Yogyakarta. Un témoin, Andhi Cahyo, a raconté qu’un homme blessé à la tête avait fait irruption dans l’église, poursuivi par l’homme à l’épée.

“Après des tirs de sommation, l’assaillant s’est rué sur un policier”. “Tout le monde a paniqué et s’est mis à crier, je me suis démené pour sauver ma femme et nos enfants”, a-t-il dit à l’AFP. Les fidèles se sont précipités en dehors de l’église par une autre sortie, poursuivis par le forcené, qui a également détruit des biens appartenant à l’église. La police est arrivée peu de temps après. “Après des tirs de sommation, l’assaillant s’est rué sur un policier qui lui a tiré dans le ventre. Mais l’agresseur est parvenu à blesser le policier avant d’être maîtrisé”, a dit Andhi Cahyo.

L’Indonésie est le pays musulman le plus peuplé au monde. Il compte également des minorités chrétienne, hindoue et bouddhiste. Un extrémiste a été condamné en septembre à la réclusion criminelle à perpétuité en Indonésie pour une attaque meurtrière au cocktail Molotov perpétrée en 2016 contre une église avec des complices d’un groupe soutenant l’organisation djihadiste Etat islamique (EI).

“N’oubliez pas de sourire”, dit le pape aux agents de poste

Le souverain pontife a conseillé samedi aux employés de la Poste italienne de garder le sourire, afin de maintenir un “pont” avec les personnes isolées. 

“N’oubliez pas de sourire”, a lancé le pape François lors d’une audience samedi avec des employés des postes italiennes, en leur rappelant qu’ils étaient souvent les rares contacts de personnes isolées.

Une culture “d’écoute”. “La petite vieille qui vient et qui est un peu sourde, tu lui expliques mais elle n’entend pas… Fais-lui un sourire plutôt que de dire ‘pfiuuu'”, a ainsi expliqué le pontife argentin, en appelant à une culture d'”écoute, de disponibilité et de respect” dans les 13.000 bureaux de poste italiens. “Le sourire est toujours un pont, mais il est le pont de ceux qui ont de la grandeur d’âme, parce qu’il va d’un cœur à un autre. N’oubliez pas de sourire ! Un sourire est contagieux et la paix qu’il sème ne manque jamais de porter des fruits”, a insisté François.

“Principe de l’universalité des services”. Le pape s’est aussi adressé plus particulièrement aux dirigeants de l’entreprise, partiellement privatisée en 2015. “Dans le difficile équilibre entre maîtrise des coûts et compétitivité, prenez toujours soin que l’attention aux comptes ne se fasse au détriment de la qualité du travail ni ne compromette le principe de l’universalité de l’offre des services” via un réseau accessible à tous, a-t-il déclaré. Avec un peu plus de 140.000 employés, le groupe Poste Italiane a vu fondre la demande de services postaux mais reste rentable grâce à ses activités d’assurances et de services financiers, qui représentent plus de 85% de son chiffre d’affaires.

 

États-Unis : un hélicoptère s’écrase près du Grand Canyon, trois morts

L’appareil transportait des touristes pour survoler l’un des lieux les plus célèbres des États-Unis. Outre les trois victimes, quatre autres personnes sont blessées.

Trois personnes ont été tuées et quatre autres blessées samedi lorsqu’un hélicoptère transportant des touristes en Arizona s’est écrasé près du Grand Canyon, a annoncé la police.

L’accident a eu lieu à Grand Canyon West, a déclaré un responsable de la police locale, Francis Bradley. “L’enquête est en cours”, a-t-il déclaré. Aucune information n’était disponible immédiatement sur les circonstances de l’accident.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *