Corée du Nord : Kim Jong Un invite le président sud-coréen à Pyongyang

Kim Jong Un a invité Moon Jae-in à participer à un sommet à Pyongyang, a annoncé Séoul samedi.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a invité le président sud-coréen Moon Jae-in à participer à un sommet à Pyongyang, a annoncé Séoul samedi.

“Aussi tôt que possible”. D’après cette invitation, transmise par Kim Yo Jong, la sœur du numéro un nord-coréen en visite au Sud pour les Jeux olympiques, celui-ci est prêt à rencontrer Moon Jae-in “aussi tôt que possible”, selon un porte-parole de la Maison Bleue, la présidence sud-coréenne.

Le président sud-coréen et le chef de l’État du Nord vont assister au match de l’équipe unifiée de hockey sur glace féminin

Moon Jae-in et Kim Yong Nam encourageront samedi soir leur équipe qui jouera contre la Suisse. 

Le président sud-coréen Moon Jae-in et le chef de l’Etat de Corée du Nord Kim Yong Nam assisteront ensemble au premier match de l’équipe coréenne unifiée de hockey sur glace féminin, a annoncé l’agence sud-coréenne Yonhap.

Les deux hommes encourageront leur équipe lors du match qui se disputera en soirée à Gangneung contre la Suisse, ajoute l’agence, citant la Maison Bleue, la présidence sud-coréenne.

Gerry Adams s’en va, une page se tourne en Irlande du Nord

Celle qui succède à Gerry Adams est son bras droit, Mary Lou MacDonald, qui sera officiellement confirmée dans ses fonctions lors d’un congrès extraordinaire.

La tête du Sinn Fein va changer samedi. Le Sinn Fein, la vitrine politique de l’IRA, va être dirigée par une femme, Mary Lou MacDonald. Le congrès du parti se tient pour désigner celle qui succède à Gerry Adams, qui a incarné et modifié le Sinn Fein depuis qu’il en a pris les rênes en 1983.

Il négocie le processus de paix avec Londres. En 34 ans de combat politique, la barbe de Gerry Adams reste indissociable des troubles en Irlande du nord. Cette barbe bien taillée qu’il affichait aussi bien en portant le cercueil d’un militant de l’IRA qu’en serrant la main du prince Charles. Ce visage et ce verbe, qui permettent au Sinn Fein, la vitrine légale de l’armée républicaine irlandaise, de sortir de la marginalité et des quartiers pauvres de Belfast. Il négocie le processus de paix avec Londres, les accords du vendredi saint entre catholiques et protestants. Le Bloody Sunday s’éloigne.

“Avez-vous joué un rôle dans le commandement militaire de l’IRA ?” La lutte armée est abandonnée, mais le passé d’Adams lui colle à la peau. Pas une apparition sans cette question : “avez-vous joué un rôle dans le commandement militaire de l’IRA ?” Gerry Adams nie, invariablement, sans toutefois convaincre. Malgré cela, il poursuit sa révolution au sein du Sinn Fein. Le mouvement devient plus social, plus tourné vers les droits des femmes. Récemment, Gerry Adams exploite parfaitement le Brexit. Si l’Angleterre sort de l’Europe, les deux Irlande seront à nouveau séparées par une frontière. Le spectre d’un retour des violences est agité. L’héritage d’Adams semble à nouveau trop lourd. Il laisse donc sa place à son bras droit, Mary Lou McDonald, aucun lien avec la lutte armée. Mais l’objectif reste le même : parvenir à la réunification des deux Irlande.

Affaire russe : Trump refuse de publier la note démocrate sur l’enquête

Cette rejette les accusations d’abus de pouvoir de la police fédérale et du ministère de la Justice dans l’enquête sur l’affaire russe.

Le président américain Donald Trump a refusé vendredi de publier un document démocrate confidentiel qui rejette les accusations d’abus de pouvoir de la police fédérale et du ministère de la Justice dans l’enquête sur l’affaire russe, invoquant des “inquiétudes pour la sécurité nationale”.

“Passages classifiés”. La note démocrate “contient de nombreux passages classifiés et particulièrement sensibles”, a fait valoir Don McGahn, conseiller juridique de la Maison-Blanche, pour expliquer la décision présidentielle dans un courrier adressé au président de la Commission du renseignement de la Chambre des représentants, Devin Nunes.

Publication d’une note rédigée par les Républicains. Les démocrates ont demandé à ce que ce document soit rendu public dans la foulée d’une démarche similaire des républicains, qui ont obtenu gain de cause la semaine dernière avec la déclassification du “mémo Nunes”. Ce document, rédigé par des républicains du Congrès, décrit ce qu’ils considèrent comme un abus de pouvoir de la police fédérale (FBI) lors de la mise sur écoute à partir d’octobre 2016 de Carter Page, conseiller de Donald Trump durant la campagne présidentielle.

L’enquête sur les ingérences russes entravée ? Depuis, les démocrates craignent que le “mémo Nunes” ne serve de prétexte pour renvoyer des responsables du FBI et du ministère de la Justice, et ainsi entraver le procureur spécial Robert Mueller. Ce dernier enquête sur l’ingérence de la Russie dans l’élection présidentielle de 2016 et sur une éventuelle collusion entre Moscou et l’équipe Trump pour le faire gagner.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *