NBA: Boston s’impose au buzzer, Oklahoma City surpris

Boston a s’est impose face à Portland grâce à un panier d’Al Horford au buzzer, tandis qu’Oklahoma City a enchaîné une quatrième défaite contre les Lakers de Los Angeles dimanche soir.

Boston, leader de la conférence Est, s’est imposé sur le fil dimanche contre Portland 97-96 grâce à un panier à la dernière seconde du pivot Al Horford, tandis qu’Oklahoma City a été surpris par les Los Angeles Lakers 108-104.

Les Celtics confortent leur avance. Cette quatrième victoire de suite, acquise sans leur meneur star Kyrie Irving, conforte l’avance des Celtics en tête (39 victoires – 15 défaites), devant Toronto, facile vainqueur de Memphis 101-86, et Cleveland. La franchise du Massachusetts s’est pourtant fait très peur. Damian Lillard a marqué les huit derniers points des Trail Blazers, dont un trois points à sept secondes de la fin de la rencontre, pour remettre Portland devant en toute fin (96-95).

Mais c’est l’intérieur de Boston Al Horford qui a eu le dernier mot au buzzer, d’un panier à mi-distance plein de sang-froid, malgré la défense d’Al-Farouq Aminu. “C’est un tir que j’ai beaucoup travaillé. J’ai eu une bonne sensation dès que le ballon a quitté mes mains”, a décrit Horford. Le pivot All-Star a précisé que son coéquipier Jaylen Brown était censé tenter le dernier tir, mais qu’il n’était pas démarqué.

Seulement 11 points pour le meneur Terry Rozier. Horford a fini la rencontre avec 22 points et 10 rebonds, Jayson Tatum avec 17 points et Brown avec 16 points. Le jeune meneur Terry Rozier, titulaire en l’absence d’Irving, a lui inscrit 11 points. Côté Blazers, Lillard a inscrit 21 points et CJ McCollum 22.

Finir le match pour regarder le Super Bowl. L’entraîneur des Celtics Brad Stevens a confié que ses joueurs célébreraient leur victoire devant la retransmission du Super Bowl, qui a opposé dimanche les New England Patriots aux Philadelphia Eagles(44-31 pour les Eagles). “On voulait terminer le match pour pouvoir regarder le Super Bowl”, a expliqué Stevens.

Quatrième défaite pour Oklahoma. Malgré les 36 points de Russell Westbrook, Oklahoma City a enchaîné une quatrième défaite de suite face aux Lakers de Los Angeles (108-104). Le Thunder (30 victoires – 24 défaites) est 5ème de la conférence Ouest, bien devant les Californiens, 11ème (21 victoires – 31 défaites).

 

Résultats après les matches disputés dimanche :

Phoenix – Charlotte 110 – 115
Oklahoma City – LA Lakers 104 – 108
Boston – Portland 97 – 96
Brooklyn – Milwaukee 94 – 109
New York – Atlanta 96 – 99
Toronto – Memphis 101 – 86

 

– JO 2018-Dopage : les 15 Russes blanchis ne seront pas invités à Pyeongchang

Ces 13 sportifs en activité et 2 entraîneurs, blanchis jeudi par le Tribunal arbitral du sport, n’ont pas reçu l’aval des deux panels du CIO chargés d’étudier leurs cas.

Les 15 sportifs ou entraîneurs russes suspendus à vie par le Comité international olympique pour leur implication présumée dans le système de dopage institutionnalisé, puis blanchis jeudi par le Tribunal arbitral du Sport (TAS), ne seront pas invités à participer aux JO-2018 de Pyeongchang, a annoncé lundi le CIO.

Quand le TAS contredit le CIO. Ces 13 sportifs en activité et 2 entraîneurs n’ont pas reçu l’aval des deux panels du CIO chargés d’étudier leurs cas, et ils ne pourront donc pas se rendre en Corée du Sud où les JO débutent vendredi. La décision du TAS, contredisant celle du CIO, a entraîné une période de flottement durant laquelle il n’apparaissait plus clairement quels Russes allaient pouvoir être présents à Pyeongchang sous drapeau neutre (en raison de la suspension de leur pays).

Pour le moment, 169 sportifs russes ont officiellement été invités aux JO après scrupuleuse analyse de leur comportement passé et présent, qui se devait d’être le plus éloigné possible de celui ayant amené à la suspension de leur pays pour dopage institutionnalisé. Mais la décision du TAS ouvrait la porte à 15 autres, cités dans le rapport McLaren à l’origine de la mise au ban olympique de la Russie pour dopage.

Les “explications” du TAS “pas rendues publiques”. “Bien que le panel de révision des invitations ait pris note de la décision du TAS, il a aussi noté que les explications complètes ayant amené à cette décision n’avaient pas été rendues publiques”, explique le CIO dans un communiqué. “Le panel souligne que son rôle n’est pas de prouver qu’il y eu dopage (ADRV), mais de confirmer que les sportifs peuvent être considérés comme propres et peuvent candidater à recevoir une invitation en tant qu’athlète olympique de Russie (OAR) pour les jeux Olympiques d’hiver 2018 de Pyeongchang”, précise encore le texte. “Le panel, à l’unanimité, a recommandé au CIO de ne pas étendre les invitations aux JO (…) à ces 15 personnes, demandées par le Comité olympique russe (ROC) (lui-même) suspendu”. Pour l’heure, 169 Russes sont donc bien invités à participer aux JO 2018.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *