Accusé d’agressions, Woody Allen lâché par Amazon ?

Mis en cause par sa fille adoptive, Woody Allen risque de voir son producteur et distributeur, Amazon, lui tourner le dos, rapporte le « New York Times ».

Depuis l’affaire Weinstein, Hollywood est secoué par la chute de plusieurs de ses grands acteurs et réalisateurs. Woody Allen n’échappe pas à la règle. Il est mis en cause par sa fille adoptive, Dylan Farrow. Elle l’accuse d’avoir abusé d’elle alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Les faits se seraient déroulés au début des années 1990. Le réalisateur crie au scandale et a sans cesse nié les faits. Mais, après les révélations des mouvements Time’s Up et #MeToo, le cas de Woody Allen devrait très bientôt être dans leur viseur.

Des films décevants au box-office
Selon les informations du Figaro, qui reprend le New York Times, les dirigeants d’Amazon prennent très au sérieux les accusations qui pèsent sur le réalisateur. À tel point qu’ils pensent même mettre un terme à leur collaboration. Si ces menaces étaient mises à exécution, l’avenir des films de Woody Allen serait en péril. En effet, la firme américaine Amazon est son principal producteur et distributeur. Elle a produit ses deux dernières créations et assure jusqu’à présent la distribution de son nouveau film,Wonder Wheel.

Alors que les derniers films de Woody Allen déçoivent au box-office, il a cette capacité à réunir autour de lui des acteurs de renom. Mais, depuis les révélations de sa fille adoptive, ils sont nombreux à lui tourner le dos. C’est le cas de Greta Gerwig, Ellen Page, Mira Sorvino ou encore David Krumholtz. Certains, comme Timothee Chalamet et Rebecca Hall, ont même fait le choix de reverser aux campagnes de soutien aux victimes les cachets qu’ils avaient perçus en tournant pour Woody Allen. Certaines jeunes actrices ont déjà annoncé qu’elles refuseraient de jouer dans un film réalisé par lui. Un désaveu important qui pourrait faire pencher la balance dans le choix que doit faire Amazon.

Néanmoins, la sœur du célèbre réalisateur, Letty Aronson, affirme que « les fausses accusations », n’auront pas d’impact sur la carrière de son frère. « Je n’ai aucun doute concernant sa capacité à trouver de nouveaux talents », explique-t-elle au New York Times.

-Grammys : indignation du fils de Donald Trump et de l’ambassadrice à l’ONU
Le tour très politique pris dimanche soir par la cérémonie des Grammy Awards a suscité une salve de messages indignés de la part du fils du président Donald Trump et de l’ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley.

La séquence polémique. Le présentateur de la retransmission, James Corden, a fait lire à des chanteurs mais aussi à Hillary Clinton des passages du livre polémique Fire and Fury : Inside the Trump White House (Le feu et la fureur : Trump à la Maison-Blanche), qui brosse un tableau apocalyptique de la première année de l’administration Trump. Dans ce livre publié début janvier, le journaliste Michael Wolff présente le président comme mal informé, intellectuellement limité et instable.

La réplique du fils de Trump. Donald Trump Jr, fils du président, a rétorqué sur Twitter : “Lire un extrait d’un livre de #fakenews aux Grammys semble fournir une grande consolation pour avoir perdu la présidence”.

Selon lui, plus Hillary Clinton apparaît à la télévision, “plus le peuple américain réalise combien c’est formidable d’avoir en poste @realDonaldTrump”.

“Ne gâchez pas la bonne musique avec des bêtises ordurières”. L’ambassadrice des États-Unis auprès des Nations unies, Nikki Haley, n’a pas évoqué Hillary Clinton mais a estimé que les musiciens avaient fait une fausse note. “J’ai toujours aimé la cérémonie des Grammys mais voir des artistes lire le lire Le Feu et la Fureur m’a tuée”, a-t-elle écrit sur Twitter.

“Ne gâchez pas la bonne musique avec des bêtises ordurières. Certains d’entre nous aiment la musique sans que la politique y soit mêlée.” La semaine dernière, Nikki Haley avait démenti les rumeurs nées d’une interview donnée par Michael Wolff, selon lesquelles elle aurait une liaison avec le président.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *