Deux porte-paroles feront rayonner la 31e édition du Festival international Nuits d’Afrique.

L’artiste brésilienne Bïa et l’animateur, journaliste Herby Moreau, formeront un heureux tandem pour transmettre l’essence du festival.

Bïa : « La programmation de 2017 fait honneur à ce que Montréal représente: le lieu de tous les possibles, où les langues se mélangent et les influences s’entrecroisent. Le lieu où on n’a pas besoin de parler de tolérance, parce qu’on est déjà rendus au désir, au plaisir, au devenir.»
Herby Moreau : « Surprenant, dynamique, rassembleur et innovateur.

Cet événement unique qui éveille tous les sens est devenu à travers les années le plus grand rendez-vous des musiques du monde de la planète. 31 ans déjà que des artistes des quatre coins du monde débarquent pour nous faire voyager à toutes heures et sur tous les rythmes.»

UNE PROGRAMMATION HYBRIDE ET SANS FRONTIÈRES.

Cette 31e édition est le reflet de la stimulante agitation et de l’effervescence qui secoue les musiques du monde. À titre d’exemple, Amadou et Mariam, le célèbre couple malien en concert d’ouverture officielle avec son afro-disco des années 70, le soulman français Ben l’Oncle Soul qui rend hommage à Frank Sinatra, l’électro de la très libertaire tunisienne Emel Mathlouthi ou les très attendus rockers malgaches Dizzy Brains.

En extérieur sur la SCÈNE TD – ICI MUSIQUE, des concerts à grand déploiement dont celui du nigérian Seun Kuti, digne fils de Fela, les congolais de Mbongwana Star, qui représentent ce que l’Afrique produit de plus dingue en termes de musique ces temps-ci ou encore, Sidi Wacho, un heureux mélange de cultures des plus affranchis.

EN SALLE : 8 SÉRIES BRANCHÉES SUR LES CULTURES DU MONDE !

SÉRIE GRANDS ÉVÉNEMENTS | Présentée par ICI MUSIQUE
La série qui présente les grands noms de la scène internationale.

• 13 juillet : Au MÉTROPOLIS, Amadou et Mariam (Mali) qui évoluent sur les plus grandes scènes mondiales depuis près de 40 ans, vous feront danser au son de leur tout nouvel album aux rythmes afro-disco.

• 17 juillet : Au NATIONAL, Ben l’Oncle Soul (France) revisite sur des beats reggae, hip-hop et soul, les classiques de Frank Sinatra. | Présenté en
collaboration avec Rouge FM

• 18 juillet : Au THEÂTRE FAIRMOUNT, l’indomptable Emel Mathlouthi (Tunisie) vous envoûtera avec son électro recherché, souligné de percussions
quasi tribales.

SÉRIE RÉVÉLATIONS
La série qui met de l’avant les nouveaux ambassadeurs des musiques du monde. Des artistes talentueux parmi les plus

EN SALLE : 8 SÉRIES BRANCHÉES SUR LES CULTURES DU MONDE !

SÉRIE GRANDS ÉVÉNEMENTS | Présentée par ICI MUSIQUE
La série qui présente les grands noms de la scène internationale.

• 13 juillet : Au MÉTROPOLIS, Amadou et Mariam (Mali) qui évoluent sur les plus grandes scènes mondiales depuis près de 40 ans, vous feront
danser au son de leur tout nouvel album aux rythmes afro-disco.

• 17 juillet : Au NATIONAL, Ben l’Oncle Soul (France) revisite sur des beats reggae, hip-hop et soul, les classiques de Frank Sinatra. | Présenté en
collaboration avec Rouge FM

• 18 juillet : Au THEÂTRE FAIRMOUNT, l’indomptable Emel Mathlouthi (Tunisie) vous envoûtera avec son électro recherché, souligné de percussions quasi tribales.

NUITS D’AFRIQUE, TOUTE UNE HISTOIRE !!!

Résolument moderne, cette 31e édition se veut représentative des courants actuels qui
soufflent sur les musiques du monde, de plus en plus hybrides et sans frontières.

Du rock endiablé des Malgaches de The Dizzy Brains, de la voix envoutante de l’indomptable Emel Mathlouthi, au son traditionnel de la tornade mexicaine Las Cafeteras, un vent de liberté s’empare de cette compilation. Ajoutez à cela une pointe de blues créole de Delgrès, une
once de soul avec le Français Ben l’Oncle Soul et un trait de reggae revival à la Jesse Royal;

vous aurez le cocktail parfait pour vous laissez emporter!

Formulaire accréditation média / Media accreditation form – Festival Nuits d’Afrique 2017
Pour demander une accréditation, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

À retourner avant le 14 juin 2017.
À NOTER :
– Pigistes : Le rédacteur en chef du média concerné doit effectuer la demande pour vous
– Radios : Seuls les employés en ondes pendant le festival peuvent obtenir une accréditation
– Les restrictions pour la prise de photos, vidéos et son vous seront communiquées au début du festival.
– Accréditation internationale : Les accréditations seront émises à l’arrivée du journaliste à Montréal.

Pour plus d’informations, veuillez joindre Dialla KONATE à : medias@festivalnuitsdafrique.com

——

Please complete the accreditation form and return it before June, 12th 2017.

IMPORTANT:
– Freelance: the editor of the media concerned must complete the request form for you
– Radios: only employees on air during the festival may obtain an accreditation
– The restrictions for taking photos, videos and sound will be communicated at the beginning of the festival
– International accreditation : accreditation will be given upon arrival in Montreal

For more informations, please contact Dialla KONATE at : medias@festivalnuitsdafrique.com

Depuis 1987, les éditions du Festival International Nuits d’Afrique se suivent sans jamais se ressembler… Chacune d’elle avec son charme si attachant et si particulier.

Demeurant à l’avant-plan de la promotion et de la créativité artistiques, le Festival International Nuits d’Afrique déploie chaque année un large éventail métissé de talents d’ici et de l’autre côté de l’océan, originaires d’Afrique, des Antilles et d’Amérique Latine.

Encourageant le meilleur des répertoires traditionnels et modernes, le Festival International Nuits d’Afrique a su conserver ce cachet authentique, cet esprit de grande famille et de fête magique, et surtout cette passion des belles musiques qui lui valent chaque été l’ovation d’un public fidèle et toujours grandissant. Chaque année, 13 jours parfumés aux délices épicés du Sud !…

DU LOCAL À L’INTERNATIONAL: DE LA QUALITÉ, TOUJOURS DE LA QUALITÉ…

Tous les grands noms de la scène world internationale sont passés par le Festival… Youssou N’Dour (Sénégal), Alpha Blondy (Côte d’Ivoire), Les Ballets Africains (Guinée), Miriam Makeba (Afrique du Sud), Omar Sosa (Cuba), Papa Wemba (Zaïre), Fémi Kuti (Nigéria), Habib Koité (Mali), Ricardo Lemvo (Zaïre/Cuba), Wasis Diop (Sénégal), Sierra Maestra (Cuba), Ismaël Lo (Sénégal), Cheb Mami (Algérie), Geoffrey Oryema (Ouganda), Positive Black Soul (Sénégal), Angélique Kidjo (Bénin), Funk’N’Lata (Brésil), Amadou et Mariam (Mali), Ray Lema (Rep. Dem. du Congo), Baaba Maal (Sénégal), Orquesta Sensacion (Cuba), Mahlathini et les Mahotella Queens (Afrique du Sud), Tiken Jah Fakoly (Côte d’Ivoire), the Skatalites (Jamaique), … et d’autres encore.

Puis, Manu Dibango (Cameroun), Youssou N’Dour (Sénégal), Miriam Makaba (Afrique du Sud), Papa Wemba (RD Congo), Alpha Blondy et Mory Kanté (Guinée) en ont quant à eux porté fièrement les couleurs en acceptant d’être parrain.

Chaque année, le Festival International Nuits d’Afrique consacre également une importante partie de sa programmation aux artistes d’ici, ambassadeurs privilégiés de leurs origines culturelles. Car le Festival International Nuits d’Afrique, c’est également la mise en valeur et la promotion de ces artistes bourrés de talent…

Assar Santana (Brésil/Mtl), Oumar Ndiaye (Guinée/Qc), Salaam (Maroc/Mtl), Lorraine Klaasen (Afrique du Sud/Mtl), Harold Faustin (Haïti/Mtl), Syncop (Algérie/Mtl), Jab Jab (Trinidad/Mtl), Madou Diarra (Mali/Mtl), Alpha Yaya Diallo (Guinée/C-B)… sont autant d’exemples de ces artistes locaux ayant évolué sur les scènes du Festival, à l’intérieur, en première partie de spectacle ou sur la scène intime du Club Balattou, lieu mythique des nuits montréalaises, centre nerveux du Festival et nid de découvertes exceptionnelles… mais aussi à l’extérieur, pendant plusieurs années sur la grande scène de la place Emilie-Gamelin, devant près de 8000 personnes à chaque fois.

Depuis 2011, au Parterre du Quartier des spectacles, le site accueille un nombre sans cesse grandissant de festivaliers durant toute sa portion extérieure (initialement quatre jours, maintenant cinq). Des spectacles qui ont à coup sûr servi de tremplin à leur carrière !

Par ses “grands événements” mettant à l’honneur des artistes dont la réputation internationale n’est plus à faire, par ses “rencontres des cultures” originales et pleines de charme, mariant chanteurs et musiciens d’ascendance africaine avec d’autres de culture occidentale, (Marie-Denise Pelletier et Les Frères Guissé, Geneviève Paris et Assar Santana, Bob Walsh et Boubacar Traoré, Sylvie Tremblay et Coco M’Bassi, Michel Cusson et Awana, Bob Brozman, Djelli Moussa Diawara et René Lacaille…), par ses soirées “découvertes” permettant à de jeunes talents d’ici et d’ailleurs d’aller à la rencontre d’un large public bigarré ouvert à leurs horizons culturels, par ses “sélections” artistes redemandés du public et aussi (et surtout) par la constante ambiance festive régnant sur les sites, le Festival International Nuits d’Afrique a réussi à se forger une place de choix sur le marché international de la musique du monde, présentant chaque année une programmation recherchée, judicieuse et bien balancée.

Depuis ses débuts au Club Balattou en 1987, l’événement n’a cessé de prendre de l’ampleur. À tel point qu’en 1988, Lamine Touré, président-fondateur et directeur artistique du Festival, a décidé d’incorporer une société (les Productions Nuits d’Afrique) liée au Festival et magnifiant ses activités à l’année longue. Succès oblige, la portion extérieure gratuite a été créée en 1990 sur le boulevard St-Laurent, entre Marie-Anne et Mont-Royal.

D’abord une journée, puis deux et trois les années passant… Des dizaines d’artistes se succédant toute la journée sur un site gratuit où se mêlent marchands typiques ainsi qu’ateliers de danse et de percussions, au grand bonheur de tous les festivaliers, grands et petits…

Et, la cote de popularité du Festival croissant à vue d’œil, la portion extérieure a déménagé, en 1995, sur la place Emilie-Gamelin, un site pouvant accueillir plus de 8000 personnes à la fois. Puis en 2011, au Parterre du Quartier des spectacles, permettant à plus de 100 000 festivaliers de venir vivre l’expérience Nuits d’Afrique en plein cœur du centre-ville.

Parallèlement, pour soutenir le chaleureux Club Balattou, le Festival, en pleine évolution, a aussi envahi de sa convivialité les plus grandes salles de la ville dans lesquelles les organisateurs ont réussi à transporter le soleil de ces Nuits d’Afrique.

En mars 2005 et 2007, le Festival International Nuits d’Afrique fut lauréat du Grand Prix du Tourisme Québécois pour la région Montréal – Catégorie «Festival et événement touristique – Budget d’exploitation de 1 M $ et moins ». Une distinction qui vient récompenser la participation des quelques 20% de touristes qui fréquentent chaque année l’événement. Également, le Festival reçoit une mention spéciale du jury en 2014 pour ce même prix.

PRODUCTIONS
NUITS D’AFRIQUE INC.
4374, boul. St-Laurent, 1st floor Montréal (Québec) H2W 1Z5 Canada
PHONE : (514) 499-9239
FAX : (514) 499-9215
COURRIEL : info@festivalnuitsdafrique.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *