Haïti-Élections : [Jean Baptiste Saint Cyr], Directeur General de l’ONI, devrait être mis en examen …

L’office National d’Identification (ONI) continuera de délivrer les cartes électorales jusqu’à la veille du scrutin. C’est ce qu’a déclaré le directeur général de l’ONI, M. Jean Baptiste Saint-Cyr, dans le cadre de le conférence hebdomadaire du ministère de la Communication, tenue ce 20 juillet, a constaté HPN.

A cette rencontre, M. Saint-Cyr a également présenté les initiatives prises par l’institution dans son rôle d’identification des rapatriés et a avancé des perspectives d’avenir.

Toutefois, la Liste Électorale Générale (LEG) a déjà été acheminée au Conseil Électoral Provisoire (CEP). Ce qui implique que les cartes produites après la date de fermeture du registre électoral, soit le 11 mai dernier ne pourront pas voter.

“Leurs noms ne figureront pas sur la LEG et ces personnes ne pourront pas voter même si elles sont en possession de leur carte”, explique M Saint Cyr.

La LEG remis au CEP, un mois et une semaine après la date de fermeture du registre électoral, contient 5 millions 548 mille électeurs contre 4millions 700 mille enregistrés lors des dernières élections

Même après le transfert de cette liste au CEP, l’ONI a continué à travailler avec l’instance électorale, souligne M.Saint Cyr

“La délocalisation est une prérogative du CEP, l’ONI n’est nullement concernée”, a précisé Jean Baptiste Saint Cyr

Par ailleurs, le directeur de l’ONI a expliqué que des partenariats sont établis avec l’immigration, les Banques, les archives nationales et autres, afin de mieux réguler le système d’identification de la population.

L’ONI ne peut donner de nationalité Haïtienne à quelqu’un, sa mission est de délivrer des cartes d’identification à toute personne ayant des documents légaux montrant sa nationalité, argumente le directeur sur le dossier des rapatriés en provenance de la République Dominicaine.

La question qui s’impose face à cette disposition est: comment les autorités comptent s’y prendre pour éviter à ces gens, cartes en main de ne pas se rendre dans un bureau de vote ?
Dans le cadre de ses attributions, l’Office National d’Identification (ONI) a conçu un nouveau système pouvant combattre le problème d’identification auquel le pays fait face. En ce sens, dès la naissance, chaque bébé se verra attribuer un numéro d’identification ,selon ce qu’a exprimé M. Jean Baptiste Saint Cyr, Directeur General de l’ONI, lors d’une conférence de presse le lundi 20 juillet , a constaté HPN.

‘’Le problème d’identification des citoyens doit être adressé à la base pour ne plus être une casse tête’’, soutient M. Saint Cyr.

A partir de ce nouveau programme, outre le numéro d’identification, un papier sécurisé servira de support pour les certificats de naissance, a expliqué le Directeur Général.

Toutefois, M. Saint Cyr a précisé que la mise en application de ce programme nécessite des fonds. C’est pourquoi les autorités haïtiennes ont entrepris des pourparlers des bailleurs de fonds comme la BID, Plan International, la Banque Mondiale…

Très bientôt, ce programme sera effectif, résolvant ainsi le problème des citoyens avec de multiples identités.

Par ailleurs, Jean Baptiste saint Cyr a fait savoir qu’un échange de la base de données de l’ONI se fait avec certains partenaires comme les ministères, les banques, le service d’immigration et d émigration, les archives nationales Ce partenariat s’effectue toujours dans le souci de combattre le phénomène de “plusieurs identités du citoyen haïtien”.

‘’C’est parce que le citoyen sait que nos données ne sont pas liées, qu’il profite de cette faiblesse en s’octroyant plusieurs identités’’, a conclu le directeur

Martine Isaac (Archives)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

One response to “Haïti-Élections : [Jean Baptiste Saint Cyr], Directeur General de l’ONI, devrait être mis en examen …