Mexique: Un joueur de football tue un arbitre d’un coup de tête

Un arbitre est mort après avoir reçu un coup de tête d’un joueur de football furieux lors d’un match amateur à Santiago Tulantepec, dans le centre du Mexique, ont informé mardi les autorités judiciaires.

L’agression s’est produite dimanche lorsque l’arbitre, âgé de 55 ans, a sanctionné un joueur qui lui a alors donné un violent coup de tête.

Une bagarre a ensuite éclaté sur le terrain entre les deux équipes au cours de laquelle l’assaillant a pris la fuite.

Deux jours après le drame, les autorités judiciaires locales étaient toujours à la recherche mardi de l’agresseur.

-Football : Blanc n’ira pas à Milan, l’Inter mise sur Pioli

L’Inter Milan a choisi l’entraîneur Stefano Pioli pour tenter de relancer un club en crise.

L’Italien Stefano Pioli a été nommé mardi entraîneur de l’Inter Milan, près d’une semaine après que le Néerlandais Frank De Boer a été démis de ses fonctions. La rumeur menant à Laurent Blanc, sans poste depuis son départ du Paris Saint-Germain en juin, ne s’est pas concrétisée.

Pioli, 51 ans, a notamment entraîné Parme, Sassuolo, Bologne ou la Lazio Rome, qu’il a guidé jusqu’à la troisième place en Serie A en 2015. Il avait été remercié par le club de la capitale en milieu de saison dernière. Il a signé un contrat jusqu’en juin 2018 et devrait débuter sur le banc nerazzurro lors d’un derby brûlant face à l’AC Milan le 20 novembre.

4 entraîneurs depuis juin. L’Inter, repris en juin par de nouveaux propriétaires chinois, est en très mauvaise posture avec une 9e place en Serie A et la dernière place de son groupe d’Europa League. Depuis le départ de De Boer, l’intérim était assuré par Stefano Vecchi, coach de l’équipe de jeunes de l’Inter. Avec lui, les Milanais ont perdu 2-1 en C3 à Southampton et difficilement battu la lanterne rouge de Serie A Crotone qui a résisté plus de 80 minutes avant d’encaisser trois buts et de perdre 3-0.

Arrivés au mois de juin, les nouveaux propriétaires chinois de l’Inter vont donc déjà connaître leur quatrième entraîneur. Mi-août, De Boer était en effet arrivé en catastrophe pour remplacer Roberto Mancini, en conflit avec la direction.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *